Holding out for a hero

/
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welcome to the new age || PV Phillys ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Eilis R. Cooper

Eilis R. Cooper


Messages : 30
Date d'inscription : 30/09/2012


Welcome to the new age || PV Phillys ~ _
MessageSujet: Welcome to the new age || PV Phillys ~   Welcome to the new age || PV Phillys ~ I_icon_minitimeVen 20 Sep - 8:32


I'm Radioactive.

Aujourd'hui, tout va mal.
Maman est partie, papa est pas là, papi il travaille, tonton Nath' introuvable, Pilou répond pas, mon Sköll n'en parlons pas, et le pire du pire, c'est que même mon lapin doudou a filé en douce.
Je parierais même bien, si je le pouvais, qu'il n'y a même plus de cookies, mais je crois qu'une petite fille comme moi, ça ne parie pas.
Même tonton Tony est sorti je ne sais où, avec tonton Loki ! Et Jarvis, bah, il peut pas me laisser entrer comme ça.

Donc, voilà.

Me voilà, moi, à sept ans, à taper dans des petits cailloux, avec mon petit pied, le regard voilé, la moue boudeuse, les sourcils froncés, et les bras le long du corps.
Humpf. Je bouderais bien, si je pouvais, mais je n'ai rien à bouder. Je ne peux même pas rentrer. Alors j'attends. Il n'y a que ça à faire, attendre.
Je sais que c'est dangereux, pour une petite fille comme moi. Maman m'a déjà parlé des kidnappeurs, mais je crois que là où je suis, ils n'y sont pas.
Je me suis assise sur un banc, à regarder les gens passer, avec les enfants qui crient et les plus grands qui mangent des glaces.
C'est bon les glaces. Surtout au pamplemousse. C'est trop miam, la glace au pamplemousse. Seulement, bah, j'ai pas d'argent, alors pour m'acheter ma glace, je peux toujours partir me cacher dans un trou et revenir demain. C'est bête, dans le fond, parce que, bein, en y pensant, maintenant j'ai faim.
Je me demande ce que fait maman. Elle doit attraper des méchants. Papa doit botter les fesses de tonton Aêl, papy griller quelques grillons, et les autres, je ne sais pas.

C'est dans ces moments que j'aimerais bien partir dans le ciel et voyager comme le soleil. Mais toute seule, je ne peux pas, ou seulement en rêve. Alors, j'attends. Assise sur mon banc. J'attends. Et le temps il est long, très long. Je tapote un rythme imaginaire avec mon pied, je ne joue plus au caillou. J'attends que les oiseaux viennent me voir, mais il y'a trop de passants. Je compte le nombre d'enfants qui passent, le nombre d'adultes qui vivent dans le noir sans me voir. J'attends, simplement. Que le temps s'arrête, que maman revienne, que Pilou réponde, que la glace fonde, j'attends mon miracle, et cela prend tout le temps du monde.


Dernière édition par Eilis R. Cooper le Mar 24 Sep - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Ad astra per aspera

Phillys Smith

Phillys Smith


Messages : 110
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 25
Localisation : New York


Welcome to the new age || PV Phillys ~ _
MessageSujet: Re: Welcome to the new age || PV Phillys ~   Welcome to the new age || PV Phillys ~ I_icon_minitimeSam 21 Sep - 13:10

La journée a filé comme une horde de mustangs partis en équipée sauvage, crinière au vent dans les plaines et les forêts vides d'humains.
Et me voilà, dehors sous le ciel gris, lourd et bas; je soupire, je suis bien loin du Kansas. Après mon stage parmi la division Washington, j'ai à peine eu le temps de rebondir. Les cours ont reprit, j'ai une demande de coloc' pour le loft, de la paperasse pour le SHIELD, une thèse à écrire et pourtant, pourtant j'ai encore du temps à perdre.
Il est pas loin de seize heures et me voilà en train de vagabonder dans New York, des livres pleins le sac et la tête emplit d'idées.
Comme d'ordinaire la foule s'agite, mouvante comme une vilaine fourmilière, la citée exhale des odeurs pestilentielles et les rues résonnent de cris et d'exclamations. Le bruit des klaxons se superpose à ceux des bornes publicitaires, bannières et autres encarts rutilants... Mes yeux, comme des oiseaux fous, volent d'un passant à l'autre, mon esprit traite vainement chaque information.
Je marche, sans but, je cherche un lieu calme. Pas moyen, saleté de New York.
En errant, je finis par dénicher un jardin avec des arbres, quelques bancs et des buissons rachitiques.

D'autres sons envahissent mes oreilles, celui d'un vent léger dans les feuilles, de la brise à la surface de l'eau. Je m'arrête, je ferme les yeux, je souris.
La tête renversée en arrière, les bras étendues à quelques distances du corps, j'inspire à pleins poumons. J'adore les park, morceaux de verdure d'où je peux encore sentir le réseau, et les installations électriques. C'est ce qui maintient mon esprit éveillé, l'électricité court en moi et dans chacun des êtres qui m'entoure. Et je voyage, immatérielle, à travers les chiffres, surfant sur la vague invisible d'un monde que je suis la seule à percevoir.
C'est une sensation unique, je sens le vent sur mon visage et je vogue saturant mon esprit d'informations. Le Professeur avait raison, mon pouvoir grandit, et à présent je n'ai même plus à être en contact avec une machine.

Comme je dois paraître étrange aux passants, ainsi figée, le sourire aux lèvres. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et je finis par revenir au "monde réel". Le soleil a percé au travers des nuages.
Je laisse mes jambes me mener et j'arrive au centre du lieu. De là j'aperçois sans mal la Tour Stark. Stark un nom qui apparaît un peu trop souvent dans les dossiers de ce cher Fury. J'espère que le fameux milliardaire n'est pas dupe des intentions de Mr-Je-Me-Mèle-Des-Affaires-Des-Autres-Mais-Vous-Pouvez-M'appelez-Nicholas à son égard.

Mon regard vagabonde l'espace d'un instant.
Il y'a une aire de jeux, un marchand de glaces et de ce fait, par voie de conséquence, de nombreux enfants. Ils courent en tous sens et s'égaillent bruyamment. Je cherche un banc, mais tous sont prit, la plupart par des familles. Ils ont l'air heureux et mon cœur se serre. Ma famille est bien loin, quant à mes parents biologiques je ne les retrouverais probablement jamais et ce n'est pas Mr-Shield qui m'y aiderait...
Je finis par repérer un banc vide et en m'approchant je constate qu'il y'a une petite fille installée. Je n'ose pas vraiment m'approcher : avec mon manteau en cuir noir, les enfants ont toujours peur de moi. Alors je l'observe de loin.
Elle doit pas avoir dix ans, je lui en donne sept maximum, elle a de longs cheveux rouges, des yeux vifs et éveillés. Elle balance les jambes d'avant en arrière, son pied bat la mesure, elle regarde le ciel et a l'air de s'ennuyer.
Résolut à m'asseoir, je finis par y aller. Je me baisse à la hauteur de la demoiselle et demande :

" - Hey honey, moi c'est Phillys tu permet que je m'asseye à coté de toi ? "


Dernière édition par Phillys Smith le Mar 4 Mar - 5:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



Eilis R. Cooper

Eilis R. Cooper


Messages : 30
Date d'inscription : 30/09/2012


Welcome to the new age || PV Phillys ~ _
MessageSujet: Re: Welcome to the new age || PV Phillys ~   Welcome to the new age || PV Phillys ~ I_icon_minitimeSam 28 Sep - 23:58


I want to fly away.

Je suis dans mes pensées, encore. Je suis partie loin, m'imaginant les forêts gelées de Nifhleim, le monde préféré de Sköll. Je n'y suis encore jamais allée, et je me demande à quoi ça peut bien ressembler, un monde tout de glace. Surement froid, non ? Mais très beau je suis sûre. Je m'imagine un palais géant, avec des armures rutilantes et gelées, qui marchent et dansent au sein d'une place de cristal, une reine jolie et chaleureuse, avec les yeux couleur du ciel un jour de printemps.

Je ne sens même pas que quelqu'un m'observe, loin comme je suis, passant en revue divers lieux imaginaires. Je ne regagne la réalité que lorsqu'une voix m'appelle, m'interpelle, clignant un peu des yeux, pour faire transition. Je lève alors la tête et les yeux vers cette ombre qui me parle, plus grand que moi, avec une voix douce. Je me demande qui ça peut-être. A première vue, c'est une dame. Je penche un peu la tête, pour mieux la voir, elle et ses vêtements noirs. Ça me fait sourire un peu, parce que maman en a de semblables. En fait, c'est peut-être une de ses collègues ? Peut-être même qu'elle connait où elle se trouve ! Oh, se serait super.
Je me concentre ensuite, essayant de me rappeler ce qu'elle m'a dit. Voyons. Je crois qu'elle voulait s'assoir ? Quelque chose comme ça ? Et, elle m'a dit son nom aussi. Hu. Maman m'a toujours dit de ne pas parler aux gens que je ne connais pas. Mais elle, si c'est une collègue, je dois pouvoir, non ? Un peu comme madame Tasha et tonton Clint, non ? Et puis, elle n'a pas l'air si louche que ça ... Pardon, maman. Mais cette fois, juste cette fois, je ne t'écouterais pas.

« Pourquoi vous ne pourriez pas ? C'est à tout le monde, non ? Si vous leur demandez, ils seront d'accord. »

Je souris un peu, même si c'est une question bizarre. Depuis quand faut-il demander pour s'assoir ? Même si les bancs, comme chaque chose, aiment le respect et les bonjours, je sais qu'ils sont à tout le monde et personne à la fois. Tant qu'on ne les dégrade pas, tout ira bien, non ?
Je regarde autour de moi, un peu, avant de revenir vers elle. Il fait beau, je me demande comment elle fait avec tout ce noir. Moi, j'aurais déjà trop chaud. Après, je lui fais de la place, pour lui montrer que je ne mords pas, me mettant dans mon petit coin de banc.
J'ai bien pensé à la vouvoyer, comme maman m'a appris, puisque je ne la connais pas. Il faut être poli en toute circonstance, a t-elle dit. Après, je reprends, pour conclure. Elle se présente, alors je dois faire de même. C'est la règle. Je lui tends la main, signe de paix, avant de la fixer de me yeux chocolat, avec un léger sourire sur mes petites lèvres rosées.

« Enchantée. Moi c'est Eilis. Eilis Cooper. »
Revenir en haut Aller en bas


Ad astra per aspera

Phillys Smith

Phillys Smith


Messages : 110
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 25
Localisation : New York


Welcome to the new age || PV Phillys ~ _
MessageSujet: Re: Welcome to the new age || PV Phillys ~   Welcome to the new age || PV Phillys ~ I_icon_minitimeMar 4 Mar - 5:17

Je me redresse légèrement, rabattant l'une de mes mèches châtains derrière mon oreille, je suis mal à l'aise. Timide, tout simplement. Je souris avec sincérité à la petite... Eilis Cooper ? Ce nom ne m'est pas étranger, j'ai déjà ouï dire à propos d'une agent ayant ce nom là, cependant je chasse cette pensée pour me concentrer sur la conversation ne désirant pas avoir l'air trop ébaubi.

Posant ma main sur le dossier du banc, je dit simplement "Merci"; avant de reprendre plus avant en m'asseyant, légèrement tournée vers la petite :

" - Tu as un très joli nom, tu sais, Eilis et tu m'as l'air d'être une fille sensée. Tu as sans doute du le remarquer les autres places sont prises, et quand bien même je ne souhaite m'imposer à personne. Surtout pas aux familles certainement désireuses d'être tranquilles.
Et j'ajoute : Les gens que je rencontre sont rarement aussi aimables et bien élevés que toi.

Je le pense vraiment, et c'est une triste constatation, mais ce genre d'attitude calme et polie est si rare chez les enfants. Je ne suis peut être pas objective puisque je n'en ai côtoyé qu' assez peu depuis mon départ de l'Institut. Mais ils étaient rarement aussi agréables que la fillette à côté de laquelle je me suis installée.
Je laisse le silence planer quelques instants, fixant un peu amère le parc autour de moi, les gens, et les sons qui me parviennent un peu étouffés de la ville. Inspirant un grand coup, je reprend avec un sourire, regardant Eilis par dessus mes lunettes de soleil.

- Et puis Sweet Heart, je préfère demander. Qui sait ? Tu voulais peut être rester un peu seule ou tu attendais quelqu'un. En tout cas c'est très gentil de m'accepter à vos côtés Mademoiselle* Cooper, dis-je imitant une pirouette affectée dans l'espoir de la faire rire (l'humour n'est pas mon fort), je vous en suis grès.

J'étend mes jambes devant moi, dans la vaine attente de détendre mes muscles endoloris par ma longue nuit d'insomnie, ma journée vissée sur une chaise en classe ou à la bibliothèque, et le rythme de marche diligent imposé aux carrefours new-yorkais.
De même j'étire discrètement ma nuque, mon dos et mes épaules, gardant un oeil sur la petite étrangement calme. Le vent agite malicieusement mes cheveux, et le soleil tape d'autant plus fort. J'avise les alentours et remarquant un marchant ambulant une pensée emprunte de nostalgie me vient soudain :

" Je mangerai bien une glace"
Revenir en haut Aller en bas



Eilis R. Cooper

Eilis R. Cooper


Messages : 30
Date d'inscription : 30/09/2012


Welcome to the new age || PV Phillys ~ _
MessageSujet: Re: Welcome to the new age || PV Phillys ~   Welcome to the new age || PV Phillys ~ I_icon_minitimeJeu 6 Mar - 5:08


I want to meet a friend.

Une drôle de dame, qui parle beaucoup. C'est ce que je pense, et ce que je vois. Mais, elle a un très joli sourire. Oui. Très joli. En fait, en y regardant de plus prêt, elle a l'air un peu timide. Se pourrait-il que je lui fasse peur ? Oh, j'espère que non ! Je ne mords personne, je promets, et j'ai promis à maman d'être gentille avec tout le monde.
Je vais pour dire quelque chose, mais, elle me coupe de court à propos de mon prénom et tout un tas d'autre choses liée à l'éducation. Ça me fait un peu rougir, puis je me mets à observer les alentours.
C'est vrai ... Tous les autres bancs sont pris. Ah. Je fronce le nez. J'écoute son discours très attentivement, parce que c'est important, pour moi, de bien tout écouter avec attention. J'essaie de retenir les points importants, comme maman m'a dit, et puis, quand une personne parle, il ne faut pas couper la parole, sinon on ne va plus savoir où on en est ou quelque chose comme ça. J'avoue ne pas trop comprendre, parce que moi, même quand on me coupe la parole, je sais toujours dans quel lieu je me trouve, et mon esprit marche très bien. Mais bon. Se sont des histoires de grandes personnes.
Je souris lorsqu'elle s'étend à coté de moi, et qu'elle reprend, qu'elle a bien envie d'une glace. Mon ventre aussi. D'ailleurs, il s'y remet à faire le pitre. C'est un peu embarrassant ... Alors je me mets à parler, pour cacher ça.

« Merci. C'est ma maman qui l'a choisi. J'ai aussi un second prénom, qui est le prénom de ma mamie - la maman de maman. Il est encore plus joli, et je suis bien contente de le porter. »

Je reprends un peu mon souffle, parce que, mine de rien, j'ai ça donne soif de parler autant. La prochaine fois, je mettrais un cookie de plus dans mon sac, avec une petite bouteille d'eau.

« Je ne comprends pas pourquoi les gens ne sont pas gentils. Maman dit qu'on ne nait pas tous gentil, mais que c'est quelque chose qui s'apprend. Je pense qu'il faudrait que les gens trouvent des professeurs pour leur apprendre ça, parce que c'est important, comme dire bonjour le matin, au revoir ou encore merci. Et puis, voir une personne sourire c'est toujours mieux qu'une personne en colère, parce que comme ça notre cœur a chaud et on se sent heureux. »

Je suis très sérieuse. J'arrête d'observer les gens, plissant mes yeux pour mieux voir car je suis petite, pour me tourner un peu vers elle et lui faire un grand sourire. Les grands, ils sont vraiment bizarres parfois. C'est bien mieux d'être une petite fille, même si c'est plus fatiguant, parce que j'ai des petites jambes, et embêtant car parfois je ne comprends pas tout alors que j'aimerais bien.

« Je te trouve pas embêtante du tout. Tu peux venir sur ce banc quand tu veux. Tu es gentille et drôle, alors ... »

Je sourit un peu plus, et imite sa précédente courbette. C'est vrai, vous savez ? Je dirais à maman que j'ai rencontré quelqu'un de très gentil. Si ça se trouve, elle ne me punira pas parce que j'ai désobéis. J'ai un peu de mal, à faire la courbette , mais j'essaie de me souvenir comment maman m'avait montré. Il me semble qu'elle l'avait fait quand elle m'avait appris à danser la première fois. C'est comme ça qu'on salue son partenaire, avait-elle dit. Avec grâce et respect, avait-elle ajouté.

« Je suis contente que tu sois là. Comme ça, je ne suis pas toute seule. »

Je reprends, puis secoue la tête, puis fixe le marchand de glace qui passe. Ah. Si Pilou était là, il n'y en aurait plus. Si c'était papy, il vendrait surement vanille, et maman fraise. Je fronce le nez, et la fixe à nouveau, curieuse. J'espère juste que ça ne va pas l'embêter, que je sois curieuse. Honnêtement c'est bien plus drôle que de regarder les gens passer, ou encore compter les cailloux.

« Dis, Madame Phillys, c'est quoi, à toi, ton parfum préféré de chez préféré ? Moi y'a pamplemousse, pi après c'est vanille a égalité avec le speculoos, mais j'aime bien la fraise aussi. »
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé




Welcome to the new age || PV Phillys ~ _
MessageSujet: Re: Welcome to the new age || PV Phillys ~   Welcome to the new age || PV Phillys ~ I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome to the new age || PV Phillys ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Holding out for a hero :: La Terre :: New York :: Les rues-
Sauter vers: