Holding out for a hero

/
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -46%
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
Voir le deal
206 €

Partagez | 
 

 Zachary «Cloud» Johansen [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Zachary «Cloud» Johansen

Zachary «Cloud» Johansen


Messages : 17
Date d'inscription : 02/08/2012


Zachary «Cloud» Johansen [Terminé] _
MessageSujet: Zachary «Cloud» Johansen [Terminé]   Zachary «Cloud» Johansen [Terminé] I_icon_minitimeJeu 2 Aoû - 13:54





Inconnu by Féli'.



Zachary Johansen
Cloud
Bonjour, Jarvis pour vous servir. Laissez moi vous présenter JOHANSEN Zachary ou plutôt Zack ou Cloud. Individu de race Mutante et né(e) le 10 janvier 1989 à Horsens, Danemark il donc a 23 ans. Il est de sexe masculin et est attiré par les hommes. Sa situation est célibataire et il exerce le métier de testeur de jeux vidéos sur internet. Si si, c'est un métier. Enfin, ça c'est officiellement. Parce que officieusement, il fouine pour le compte de Stark.
quick data

Cet individu ne possède aucune arme. Il semblerait qu'il maîtrise le don de se métamorphoser à volonté en n'importe quel animal, même s'il préfère le panda roux et le moineau s'il veut voler. A noter, Zack' déteste les armes à feu, et a une peur bleue des orages. Il est décrit comme insolent, sarcastique, excentrique, et loyal et grand, frêle voire même fragile, courte chevelure arc-en-ciel et yeux bleu.
precise data





♦ Caractère ; Zack' n'est pas quelqu'un de méchant, au contraire... Mais disons que sa langue va souvent plus vite que ses pensées. Résultat ? Les railleries vont bon train avec lui, et il lui arrive souvent de blesser ses interlocuteurs sans même le vouloir. Il adore se mesurer aux autres dans des joutes verbales interminables, qui débouchent dans 50% des cas sur une amitié, et les 50% restant sur une aversion profonde. Tout dépend du niveau de tolérance de la personne en face.

Son apparence particulière lui vaut d'être regardé comme une bête curieuse. C'est à cause de ça que Zachary est devenu le "môme insolent et insupportable" que la plupart des gens décrivent. Ses aînés pensent avoir tout à lui apprendre ou presque, et en général ça tourne mal... Parce que ce jeune homme déteste qu'on le prenne pour un assisté.

Quand il fait ses vidéos sur le net, Zack' prend le pseudonyme de Cloud, et s'amuse comme un petit fou à tester tout les jeux vidéo qui lui tombent sous la main. C'est non seulement un plaisir mais aussi son gagne-pain. Il sait que c'est une chance, est en est reconnaissant. Non, ce n'est pas un ingrat, loin de là.
Ce qui nous amène au point suivant. Si vous l'avez aidé à un moment ou un autre, Zachary vous en sera redevable, et vous pourrez à votre tour lui demander un service, il ne refusera pas.

Sinon, c'est un jeune homme ouvert mais néanmoins méfiant, qui veille à garder secrète sa nature de Mutant. Cela ne l'empêche pas de vivre, et il le fait dans la joie et la bonne humeur !

♦ Physique ; Zack' mesure un peu plus d'1m80, pour un poids plume de 65kg. Son corps est frêle, voire même fragile. Ses os cassent plus facilement que chez la plupart des gens, et il est souvent sujet à des problèmes respiratoires dus à sa faible constitution. Sa peau pâle -qui crame très facilement au soleil- s'accorde à merveille avec ses grands yeux d'un bleu saphir particulièrement lumineux, qui sont indéniablement "anormaux". Mais ce n'est pas pire que ses cheveux ! Une courte chevelure aux teintes arc-en-ciel dont il est très fier, et qui est tout à fait naturelle.

Côté vestimentaire, oubliez la discrétion ! Il adore les couleurs tape à l'oeil, et n'hésite pas à porter les fringues les plus excentriques. Quitte à être différent du commun des mortels, autant le faire à fond ! ... Non ?
Ah, et il est toujours impeccable, il adore prendre soin de son apparence.


behaviour & physic data




L’histoire de chaque Mutant a quelque chose de tragique. Que ce soit avec leur famille ou leurs proches de manière générale, il faut toujours que quelque chose cloche. Et malheureusement pour Zachary, il n’a pas échappé à cette règle.

Né au Danemark, dans la ville de Horsens, Zack’ n’a quasiment pas connu son père. Ce dernier a rapidement pris la poudre d’escampette. En fait, il a fait ses valises dès qu’il s’est rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond avec son fils. Déjà, les cheveux arc-en-ciel, c’était louche. Mais bon, un défaut génétique, ça peut arriver à tout le monde. Mais quand le nourrisson s’est métamorphosé en bébé panda roux un jour où il eut vraiment peur… Le paternel prit tout simplement la fuite. Prenant à peine le temps de jeter quelques affaires dans un sac, récupérant le strict nécessaire et voilà tout, il quitta l’appartement pour ne jamais y revenir. Depuis, ni Zachary ni sa mère n’eurent de nouvelles de lui.

La jeune femme dût donc élever son enfant seule. Si les choses en étaient restées là, tout aurait été pour le mieux. Après tout, des pères fuient leur responsabilité paternelle tous les jours, et les enfants ne s’en portent souvent pas plus mal. Seulement… Sofia n’était pas à la base une personne très maternelle et tolérante. A ses yeux, la chose qu’elle avait mise au monde n’avait rien d’un Humain. Mais pour les autres, pour son entourage, elle jouait à la mère modèle. Il fallait conserver les apparences, n’est-ce pas ? Et bien que la jeune femme soit visiblement distante avec lui, Zack’ adorait sa mère, comme tout enfant normalement constitué. Un amour qui n’était malheureusement qu’à sens unique.

Un jour, alors que Zachary avait environ 6 ans, Sofia entra dans sa chambre et le prit par la main en lui disant qu’ils allaient faire une petite promenade. Cela réjouit le gamin, pensez donc ! Passer un peu de temps avec sa mère était la meilleure chose qui puisse lui arriver.
C’est donc tout joyeux qu’il suivit sa génitrice, jetant de longs regards curieux aux alentours. Ils prirent la voiture et quittèrent la ville pour se diriger vers la forêt la plus proche. Une fois arrivés, ils descendirent du véhicule et commencèrent à marcher sur le premier sentier qui se présenta. Et là vous êtes en train de vous dire quelque chose du genre « Naaaan, elle ne va quand même l’abandonner là ? » … Bah si. Sans aucun remord, sans aucun état d’âme, Sofia a abandonné son fils unique âgé de 6 ans en plein milieu d’une forêt danoise. Zachary ne la revit jamais. Et de toute façon, il ne veut surtout pas la revoir.
Durant environ deux jours, le petit garçon erra à travers les arbres en appelant désespérément sa mère, pleurant pour qu’elle vienne le chercher. Mais rien, bien évidemment. Ca faisait un bon moment qu’elle avait rejoint Horsens, ayant résolu d’oublier qu’elle avait un jour eu un fils.

Zack’ serait sûrement mort, à vagabonder seul au milieu des bois comme ça… Si, par chance, sa route n’avait pas croisé celle d’un homme. Un Mutant, tout comme lui. Et mieux encore, un Mutant qui avait exactement le même pouvoir. Il s’appelait Erik Andreas, et était originaire d’Allemagne. Touché par la détresse du garçon, il le prit sous son aile.

Zachary grandit donc dans un petit village en bordure de forêt, à peine un hameau, et fut élevé par un homme qui avait des airs soit de nounours, soit de viking, à vous de voir ce que vous préférez. Toujours est-il que Erik fut un excellent père pour l’enfant, qui devint un adolescent sûr de lui et épanoui, qui maîtrisait à la perfection ses pouvoirs. Son père adoptif et lui parcouraient souvent la forêt en animaux, et s’amusaient parfois à faire circuler des rumeurs. Si en vous rendant dans ce petit coin perdu du Danemark, vous entendez parler d’un soit disant ours noir géant accompagné d’un corbeau blanc, qui hanteraient les bois… Eh bien il ne s’agit que de ces deux gais lurons qui avaient décidé de donner de quoi papoter aux commères et vieux trappeurs du coin.
Néanmoins, ils veillaient toujours à rester prudents. Ils ne voulaient surtout pas qu’on découvre ce qu’ils étaient. La vie qu’ils menaient leur plaisait, et ils n’avaient aucune envie de devoir tout abandonner pour s’enfuir. Mais comme les choses ne se déroulent jamais comme prévu, évidemment…

Zachary avait environ 17 ans, quand son père entra en trombe dans le petit chalet qu’ils occupaient, en bordure de forêt. L’air anxieux voire même paniqué, il commença à rassembler quelques vivres en demandant à l’adolescent de faire rapidement son sac en n’y mettant que le strict nécessaire. Sans lui donner plus d’explications, ils prirent la fuite vers l’ouest.
C’est ainsi qu’ils s’établirent durant trois bonnes années en France, dans la région de Lille. Erik enchaînait les petits boulots pour leur permettre de vivre décemment, alors que Zack’ tâchait de suivre au mieux ses études, qu’il poursuivait par correspondance. Bien que les cours ne soient pas sa tasse de thé, il s’en sortait très bien, ce qui lui laissait beaucoup de temps libre. Alors il se mit aux jeux vidéo et à l’informatique. Et il adorait ça, si bien qu’il devint vite un petit génie dans ce domaine. Son père n’était pas franchement d’accord avec cette nouvelle passion, mais du moment qu’il ne négligeait pas ses études, il s’en fichait un peu. Zachary commença à faire des vidéos, qu’il posta sur internet sous le pseudonyme de Cloud (en référence à ses cheveux arc-en-ciel, parce que Rainbow ça faisait trop quand même). Petit à petit il se faisait un nom parmi la communauté des accros au joystick. Ce qui, même si à l’époque il ne s’en doutait pas, aurait son importance plus tard.

Et si vous avez bien suivi, j’ai dit qu’ils ne sont restés en France que trois ans environ. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce qu’ils durent une nouvelle fois prendre la fuite. Sauf que cette fois-ci… Zack’ dût le faire seul. Erik resta en arrière pour permettre à son fils adoptif de prendre la fuite. Encore une personne qui devait disparaître à jamais de sa vie. La seule chose qu’il eut le temps d’apercevoir avant de se changer en moineau pour s’enfuir à tire d’ailes, fut une sorte de squelette enflammé chevauchant une moto tout aussi infernale qui fonçait droit sur l’énorme ours qu’était devenu son père. Vous qui lisez ces lignes, vous savez bien évidemment de qui il s’agit. Eh oui, Erik Andreas n’était pas un homme à la conscience toute blanche, pour se défendre et protéger son anonymat et ainsi sa vie, il avait déjà eu à tuer. Et plus d’une fois. C’était une chose qu’il ne répugnait même plus à faire, à vrai dire. Chose qu’il n’avait bien sûr jamais dite à Zachary. Et c’est donc tout naturellement que le Ghost Rider (alors en route pour s’isoler en Europe de l’Est), s’était trouvé attiré par son âme souillée par le sang des innocents. Toutes les bonnes choses qu’il avait faites à côté ne valaient rien aux yeux du Rider, et il ne fit pas le poids face à cet adversaire venu directement des Enfers.

C’est donc seul que Zack’ s’enfuit, abandonnant tout derrière lui. Changeant de forme suivant la situation, il voyagea de Lille jusqu’à l’extrémité de la pointe bretonne. Là, il ne mit pas bien longtemps à décider de la marche à suivre. Il s’embarqua clandestinement sur un navire marchand (quand on est une souris c’est facile), et direction l’Amérique.
Par chance, il avait une bonne quantité d’argent sur son compte en banque, et une fois là-bas, il put louer un petit appartement en plein centre-ville de New York. La langue ne lui posait aucun problème, comme dit précédemment, c’était un bon élève et il était quasiment bilingue depuis ses 16 ans.
Quelques mois après s’être installé, il reçut une proposition très alléchante d’un magazine spécialisé dans les jeux vidéo, qui avait repéré son travail sur internet depuis un petit moment. Être payé pour exercer sa passion ? A la bonne heure ! Zachary accepta immédiatement. Et le meilleur dans cette histoire, c’est qu’il gagne plutôt bien sa vie. Assez en tout cas pour collectionner les fringues excentriques et les DVD des Muppets (parce que oui, c’est un fan des Muppets, et il assume complètement).

Et la vie poursuivit son cours, tranquillement. Enfin, j’ai envie de dire ! Mais bon, dans un monde pareil, avec tous les timbrés qui s’y promènent, ça ne peut pas rester calme bien longtemps. A croire qu’il était pourchassé par le mauvais sort ! Parce que l’invasion Chitauri, c’était où, hein… ? A New York, oui oui. En apercevant, dans la mêlée, l’espèce de squelette enflammé qui lui avait pris son père adoptif, Zack’ fila droit dans la direction opposée… Ce qui amena le panda roux qu’il était à faillir terminer en décalcomanie sous le gigantesque pied vert de Hulk. Heureusement pour lui, les réflexes ne sont pas ce qui lui manque, et il bondit sur la tête du premier venu (en l’occurrence un certain Clint Barton) pour atteindre une terrasse à moitié explosée et prendre la fuite.

Une fois tout ce souk terminé, il dût patienter comme tout le monde que la ville soit reconstruite avant de pouvoir regagner son appartement, remis à neuf et légèrement plus grand. Pas de quoi se plaindre, somme toute ! Une petite semaine après avoir réintégré son logement, il reçut une invitation (qui ressemblait plus à une convocation mais bon) d’un homme qu’il ne connaissait que trop bien. Tony Stark, ça vous dit quelque chose ? Visiblement, il avait réussi à découvrir la véritable nature de Zack’, et faut croire que ça l’intéressait beaucoup. Surtout pour une raison, à vraie dire. Sa capacité de transformation lui donnait le potentiel d’un formidable espion. En tout cas, c’est ce que Stark pensait. Il lui fit donc une offre. S’il acceptait d’aller fouiner de temps à autres au SHIELD (car non Tony ne leur faisait toujours pas confiance), il doublerait son salaire et lui assurerait une protection sûre. Zachary n’aurait plus à craindre qu’on vienne le chasser comme une bête curieuse. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le jeune homme accepta. Stark lui était sympathique, et il n’avait plus envie de vivre dans la peur d’être découvert en tant que Mutant. Oh, il savait très bien que jouer les espions était dangereux, surtout quand on infiltre le SHIELD, mais entre le marteau et l’enclume, hein… Il fallait bien faire un choix.

Alors si vous voyez un panda roux assis à côté de Tony Stark, faudra pas vous étonner.

bio data

Derrière l'écran on aimerait aussi te connaitre. Ton prénom c'est bwarf 8D et tu as connu le forum bwarf aussi. Tu as une vingtaine d'années mais pourtant tu sais très bien lire pusque tu as le code du règlement que j'ai sorti tout droit de ma cervelle grivrée. Et pour finir le perso inventé que tu as choisi appartient au groupe Mutants et est inconnu.
player data





















~

_________________
« Des super-héros, c'est cela oui... Et Magnéto va se déguiser en ballerine et danser la polka, tiens ! »
Zachary «Cloud» Johansen [Terminé] 1343951603-signa

«Huu... Epic fail...» :
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Zachary «Cloud» Johansen [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Holding out for a hero :: Avant de commencer. :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: