Holding out for a hero

/
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Partagez | 
 

 ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Aël S. Haken

Aël S. Haken


Messages : 17
Date d'inscription : 16/12/2012


► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] _
MessageSujet: ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé]   ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] I_icon_minitimeDim 16 Déc - 23:58



Aël Stieg Haken
Norman Reedus
Aucun
Puisqu'il faut tout vous dire, je m'appelle Haken Aël Stieg mais il est plus probable qu'on m'appelle Aël tout simplement, gros matou, peluche sur pattes, grand rayé, emmerdeur de service, glacier sur pattes... Mais on m'appelle colonel, au boulot. Je suis un sang-mêlé, moitié Asgardien, moitié Jötun, et merci je vis très bien avec né le ... Disons il y a très longtemps à Jötunheim, j'ai donc plusieurs siècles, les enfants. Je suis un homme (qui en doutait ?) qui aime les deux sexes, ça dépend de mon humeur et est célibataire.
Je suis colonel dans l'armée américaine sur Midgard, et général d'une troupe de suicidaires sur Asgard. Je manie et possède une lance taillée dans la glace éternelle de Jötunheim, un arc en bois précieux qui m'a été offert par Odin en personne qui apparaît directement dans ma main en cas de besoin, et un pistolet qui ne me quitte jamais quand je suis sur Midgard. Je manie parfaitement tout type d'arme, quoique je sois forcément plus à l'aise avec celles que je possède., et j'ai le(s) pouvoir(s) suivant(s) :
► J'ai la capacité de me métamorphoser en un gros matou. ... Enfin, en tigre de Sibérie, pour être plus exact.
► Ma mère biologique (parce que oui, y a une nuance à faire) m'a transmis le don de générer et manipuler la glace à ma guise. Je m'en sers pour recouvrir mes flèches, ce qui gèle instantanément la zone touchée par le trait, j'en recouvre aussi ma lance parfois, et aussi mon échine quand je suis en tigre, la glace prenant alors la forme d'épines gelées. J'ai des airs de hérisson punk comme ça. Je peux également refroidir l'atmosphère autour de moi, pour favoriser la formation de glace.
► Comme tout Asgardien qui se respecte, mes capacités physiques sont bien au dessus de celles de n'importe quel Midgardien, et je suis doté d'une vision nocturne ma foi fort pratique
. Il faut savoir que je ne supporte pas la chaleur, revers de la médaille, comme dirait l'autre... Et j'ai aussi quelques problèmes avec l'autorité. Enfin, si j'estime que la personne qui me donne des ordres est un incompétent, voire un con tout court.

On dit de moi que je suis une tête brûlée et une putain de tête de mule. Et là je ne fais que citer. Mais ma ténacité est ce qui fait de moi un si bon soldat. Je n'abandonne jamais tant que je n'ai pas atteint mon but. Peu importe ce que je fais, que ce soit tuer ou protéger, je me donne toujours à fond, sans réserve ni calculs. ... Enfin, sans calculs... Pas dit. Parce qu'on ne dirait pas comme ça, mais je suis un petit futé. N'essayez pas de me rouler, ça se terminerait en arroseur arrosé. Ma mère adoptive a veillé à ce que mon esprit soit aussi affûté que les griffes qui se trouvent au bout de mes grosses papattes. Je suis plutôt du genre rancunier, et je me fie à mon instinct en ce qui concerne... A peu près tout, en fait. Que ce soient les gens ou bien les situations dans lesquelles je me trouve, je me base sur mon instinct pour prendre une décision. J'suis encore en vie, c'est que ça bien, non ? Ah, et on peut pas le nier... J'aime me battre. Traitez-moi de brute épaisse, de monstre sanguinaire si ça vous chante, après tout c'est pas si faux que ça. Mais je n'en cherche pas les ennuis pour autant. Un homme avisé ne commence jamais un combat. En revanche, il doit savoir les achever. et que je ressemble à un homme de taille respectable, plus d'un mètre quatre-vingt cinq pour un poids de quatre-vingt kilos. Et tout en muscles, s'il vous plaît. J'ai une ossature solide, sans doute mon héritage de Jötun, et ma peau est légèrement hâlée. Quant à mes cheveux, ils sont châtains et je les garde coupés courts. En même temps avec le boulot que je fais, hein... Si vous vous posez la question, mes yeux sont bleus. J'aime pas vraiment me raser, alors vous me verrez presque constamment avec une petite barbe de quelques jours, que je ne laisse pas non plus totalement à l'abandon. Niveau vestimentaire, je porte des fringues classiques, jean, tee-shirt, enfin tout ça quoi. Enfin, quand je suis en service je porte l'uniforme réglementaire, sur Midgard comme sur Asgard.

Pour ce qui est de mon apparence de gros matou... Comptez environ trois mètres de long du bout du museau jusqu'à l'extrémité de la queue pour un poids d'un bon trois cent kilos. De muscles et de fourrure, mais voyez plutôt : grosse peluche, hein ?. A propos de ma fourrure... Je ne suis pas roux au ventre blanc rayé de noir. Non, je ne suis pas un tigre blanc. A vrai dire, mon pelage est plutôt roux/doré au ventre blanc et rayé de... Marron clair ? C'est particulier, mais au moins on risque pas de me confondre avec un autre tigre. Ca donne ça : original, hein ? Mes yeux prennent une teinte dorée, aussi
.



Laisse moi te parler un peu plus de mon histoire quand même, c'est relativement important de le savoir.
Union singulière que celle qui est à l'origine de ma naissance. Un Asgardien épris d'une Jötun. Je sais, c'est pas franchement commun et ces deux peuples sont censés se taper dessus plutôt que de se compter fleurette, mais est-ce que j'y peux quelque chose moi, hein ? Non, alors autant vivre avec. J'en étais où, moi... ? Ah oui. Je vins donc au monde sur Jötunheim. Monde perpétuellement glacé. Ma mère a dû me dissimuler, j'étais non seulement plus petit que les enfants Jötun, mais en plus ma peau était loin d'être bleue, et mes yeux loin d'être rouges. Mon père nous rendait visite en cachette, jusqu'au jour où il ne revint plus. Mort au combat, que ma mère disait. Toute Géante des Glaces qu'elle était, ma génitrice m'aimait tendrement et m'a élevé jusqu'à mes six ans. Juste assez longtemps pour que je m'en souvienne, mais pas assez pour que ces souvenirs soient très clairs.
Le secret de mon existence était devenu trop lourd à porter pour ma mère qui craignait sans cesse qu'on ne me découvre et qu'on me fasse du mal. Elle m'a donc finalement confié à une Valkyrie d'Asgard, qui avait envers elle une dette de vie de longue date. C'était la dernière fois avant de longues années que je contemplais le paysage gelé de Jötunheim. Quant à ma mère, je ne l'ai jamais revue.

La Valkyrie qui m'avait pris sous son aile était à la fois une guerrière exceptionnelle et une femme d'une grande douceur, avec un esprit avisé. Quand on est petit, on s'adapte à tout, et je me suis donc rapidement attaché à elle, laissant peu à peu derrière moi le souvenir de ma véritable mère, sans toutefois jamais l'oublier.
Ma mère adoptive décela en moi le potentiel d'un guerrier, et décida donc de commencer à m'entraîner très tôt. Bien évidemment elle me formait au maniement des armes, mais elle insistait aussi pour que je sois quelqu'un d'éclairé, avec autant de savoir que possible. Tout comme elle me poussa à réveiller mes dons de métamorphose, de création et de manipulation de la glace aussi tôt que possible. Une bonne maîtrise est un travail de tout les instants, comme elle disait. Et j'adorais m'entraîner.
Je me souviens encore de ce que me répétait ma mère adoptive, quand je lui demandais pourquoi je devais cacher mes origines aux autres. Des paroles que je n'oublierai sûrement jamais : « Asgard et Jötunheim sont ennemies, c'est pour te protéger que tu dois garder secret ce que tu es vraiment. Mais n'aies jamais honte d'avoir du sang de Géant des Glaces, un guerrier digne de ce nom respecte ses ennemis autant qu'il se respecte s'il veut avoir un tant soit peur d'honneur. N'oublies jamais d'où tu viens, surtout. Ce sera à toi de voir où revient ta loyauté, lorsque tu seras en âge de le décider. »

Arrivé à l'âge adulte, j'ai commencé à livrer mes premiers véritables combats. Au début, je revenais couvert de blessures, la faute à mon emportement et mon côté tête brûlée, mais au fil du temps j'ai appris à me canaliser, et j'ai gagné en force.
Et lorsque Odin déclara la guerre à Jötunheim, je pris part au conflit. J'étais conscient que je m'en prenais à mon monde d'origine et à mon propre peuple, mais je ressentais le besoin de combattre aux côtés des Asgardiens malgré tout. Je me souviens encore des combats féroces qui opposaient les deux armées, les épées qui tintaient contre la glace, le sang qui faisait fondre la neige, les corps qui gisaient au sol formant une mosaïque informe... Mais pour la première de ma vie, je sentais mon coeur battre au rythme de la bataille. C'est à ce moment-là que je sus que j'étais fait pour cette vie-là. J'avais l'impression d'avoir enfin trouvé ce pour quoi j'étais né. L'euphorie du combat me grisait littéralement.
Et c'est ainsi qu'on repoussa les Jötun jusque sur leur propre monde. Qui était aussi le mien. Après la bataille finale, durant laquelle Odin vainquit Laufey, je partis faire le tour des environs, dans le fol espoir de voir si ma mère avait survécu. Mais je ne la trouvai nulle part. Soit elle avait pris la fuite, soit elle avait périe bien longtemps avant. Au fond de moi, je savais que la seconde option était la bonne depuis un moment, mais au moins j'étais fixé.
Alors que je revenais vers le centre du palais de Laufey, des pleurs attirèrent mon attention. Mes oreilles de tigre se dressèrent, et je partis au petit trot vers la source de ce son plutôt incongru au vu de la situation. Je me retrouvai dans ce qui semblait être un temple, Odin se tenant debout de dos à quelques mètres de mon museau, semblant tenir quelque chose dans ses bras. ... Fronçant les sourcils (ou ce qui en tient lieu chez les gros matous rayés) je m'approchai silencieusement, poussé par la curiosité. Lorsque Odin posa son regard sur moi, j'inclinai respectueusement la tête.

- Nous devrions rassembler les troupes et rentrer à Asgard, mon Roi. Nous n'avons plus rien à faire ici.

- Effectivement, Aël. Tu t'es bien battu et tu as fait preuve d'intelligence et de clairvoyance durant cette guerre, tu as su y survivre, mais aussi protéger les autres. Je te crois suffisamment méritant pour devenir l'un des généraux d'Asgard. Tu pourras constituer tes troupes avec les soldats qui te plairont.

- C'est un grand honneur, je ne sais comment vous remercier. Je saurais me montrer digne de la confiance que vous m'accordez.

- Je n'en doute pas. Maintenant rentrons avant que cet enfant n'attrape la mort. Je compte sur toi pour garder ta langue, Aël.


Un enfant ? C'était donc ça bien ça qu'il portait dans ses bras ? Quel monstre avait pu abandonner un nourrisson dans un endroit pareil, je vous le demande. J'avais acquiescé d'un hochement de tête. Odin savait que j'étais à moitié Jötun, tout comme il savait que j'avais aperçu un bout de peau bleue, entre ses bras.

*
**

A mon retour sur Asgard, je constatai que ma mère adoptive avait pris un nouvel oisillon égaré sous son aile. Un petit monstre à la crinière écarlate répondant au nom d'Aban Rhodri. Un véritable excité, celui-là... J'étais rarement au palais, courant toujours à droite et à gauche pour m'occuper de mes obligations de général, mais à chaque fois que j'étais là, il me sautait dessus et me tapait sur le système. Enfin... Comme n'importe quel petit frère, dirons-nous. Même adulte il me tape sur les nerfs. Il court les plumards comme si sa vie en dépendait, et agit aussi capricieusement qu'un môme de huit ans. Quand je le vois, je lui mets une paire de baffes, histoire qu'il n'oublie pas que je garde un oeil sur lui malgré tout.

La suite de ma vie se ressemble pas mal. Moi et mes hommes (presque tous/toutes des timbrés presque suicidaires comme moi) allions là où Asgard avait besoin de nous, sans poser de questions.
Puis je finis par être envoyé sur Midgard, infiltrer l'armée des Humains. Non seulement pour vérifier qu'ils ne fassent pas trop de conneries, mais aussi pour veiller à ce que rien ne vienne les mettre trop sérieusement en danger. J'ai vite grimpé les échelons et aie atteint le grade de colonel. Mes hommes savent que j'ai un fichu caractère, mais qu'ils peuvent compter sur moi en cas de pépin.

*
**

... J'ai toujours eu le cul entre deux chaises, comme on dit. Entre Asgard et Jötunheim, je n'ai jamais vraiment su laquelle était ma maison, et à laquelle revenait ma loyauté. Bien que ces derniers temps je trouve qu'Odin prend des décisions de plus en plus discutables. Il se pourrait bien qu'au final je décide d'accorder plus d'importance au sang de ma mère qu'à celui de mon père. Et comme mon frangin est du côté de Loki... Allez savoir où j'vais terminer, moi.



Quand à moi derrière l'écran, je m'appelle Gnahahaha !, j'ai pas tes oignons owo et j'ai connu le forum d'une façon ou d'une autre. ewe Je serai actif je campe ici ♫ mais en attendant j'ai lu le règlement je vous jure, regardez eh oh, faut se calmer l'IA hein D8. Roooh tu m'as démasqué sur le forum je suis aussi *sifflote* et le groupe de ce personnage est Militaires (pour peupler un peu, allez)

_________________









« I'm too good for you, bitch ! ~ »


▬ Code couleur ; #286C00
Revenir en haut Aller en bas


LokiPrince des Glaces
Loki Laufeyson

Loki Laufeyson


Messages : 636
Date d'inscription : 02/07/2012
Age : 30
Localisation : Chez Tony. Comment ça dans son lit ? Oui aussi. Mais pas tout le temps.


► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] _
MessageSujet: Re: ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé]   ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] I_icon_minitimeLun 17 Déc - 4:45

Accro aux dcs XD ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] 697119015


Hey te voilà validé.

Eh oui tu es validé, génial non ? A présent tu peux RP. Tu peux aussi faire tes demandes de liens ou de RP's (les liens et les RP's), les liens sont importants n'est-ce pas, on aime tous savoir qui est ami avec qui et tout le reste. Tu peux aussi faire la liste de tes RP's (ici).

De plus tu peux aussi faire tes demandes diverses comme un rang ou une habitation ben oui ton perso ne va pas dormir dans la rue. Ces demandes sont .

Oh et si jamais tu as a besoin d'un personnage important pour ton histoire et le futur de ton personnage tu peux créer le poste vacant, grâce à ce formulaire et poster dans cette section.

Je pense avoir tout dit, quoique, une dernière chose, amuses toi bien parmi nous et bon jeu. N'hésite pas à venir sur la cb, on ne mord pas, enfin presque pas il y a quand même un loup.

_________________
ᛚᛟᚲᛁ ▬ « Je suis le monstre dont les parents parlent à tous leurs enfants le soir. »
► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] Tumblr_m7kavfExFR1qbc3rzo4_r1_500
Fen' grosse peluche a son papa ~

Quand on m'agace ne serait-ce qu'un peu:
 
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité




► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] _
MessageSujet: Re: ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé]   ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] I_icon_minitimeLun 17 Déc - 6:30

    Encore ? What a Face

    Re-bienvenue Mouton Gay

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé




► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] _
MessageSujet: Re: ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé]   ► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé] I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

► Aël S. Haken ▬ Groar fait le sang-mêlé ewe [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Holding out for a hero :: Avant de commencer. :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: