Holding out for a hero

/
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shut up if you don't know.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Alice M. Cooper

Alice M. Cooper


Messages : 15
Date d'inscription : 06/08/2012
Localisation : Bedroom. Without you !


Shut up if you don't know. _
MessageSujet: Shut up if you don't know.   Shut up if you don't know. I_icon_minitimeVen 26 Oct - 23:02


Shut up if you don't know. 2714v
Why you ?
My lovely baby ...

'' JE T'AIME À EN CREVER "
Shut up if you don't know. Sanstitrejyv
Je me suis souvent demandée si ma vie n'était pas maudite, et si il n'y avait pas quelqu'un en train de s'amuser à tirer certaines ficelles pour que tout bascule. J'aurais aimé étriper ce que certains nomment encore Destin, aujourd'hui plus que les autres fois. Pourquoi ? Question récurrente à la réponse inaccessible. Est-ce que cette tragique mascarade prendrait-elle fin un jour ? Je l'espérais, sincèrement.
C'était pourtant une journée comme les autres, de ce que je me souvenais. Le réveil avait sonné à 7h00 et j'avais pris le temps de me réveiller. J'avais fini par me lever pour aller prendre une douche bien chaude, un luxe en ce début d'automne, avant d'aller préparer le petit déjeuner. Eilis commençait à 9h00, il était inutile -et impensable- de la lever aux aurores. J'avais parcouru le journal, brièvement, avant de fixer l'heure. 8h00, mhm. Le chocolat chaud était prêt, les tartines dans le grille pain ... Ne manquait plus que de la musique.
Étrangement, j'avais envie de m'écouter quelque chose de vieux, pour ainsi dire, qui puisse nous bouger toutes les deux. Sur le coup, je n'avais pas réfléchit. Pascal Obispo et Natasha St Pier se sont ainsi mis à chanter, animant la maisonnée doucement. C'était toujours le signal. Je n'ai pas eu besoin d'aller la chercher puisqu'elle a déboulé dans le salon, son lapin en peluche serrée contre elle, en se frottant les yeux. Sa petite bouille d'ange était encore marquée par le sommeil. Adorable. Elle est venue se lover contre moi, et je l'ai prise dans mes bras. C'était notre routine. Un long câlin. Sa tâte posée sur mon épaule, cachée dans mon cou, mon nez dans ses cheveux bouclés et doux.
    ─ « Bon matin bébé ~ »
Comme d'habitude. Agréable routine. Elle a resserrée son emprise autour de mon cou, en murmurant un bonjour de sa petite voix fluette non réveillée. J'ai sourit, je l'ai bercée, j'ai embrassé ses cheveux tendrement. Elle a sourit, je l'ai senti, puis s'est redressée pour me fixer. J'ai rit. Elle adorait Obispo. Elle s'est mise à fredonner et j'ai repris avec elle, simplement heureuse. Nous nous donnions la réplique, et c'est ainsi que je l'ai installée à table, en face de moi. Chocolat chaud, tartines grillée beurrées avec de la confiture de fraise, jus d'oranges. J'adorais nos matins.

Pourquoi faut-il toujours que le bonheur soit éphémère ? Question sans réponse aucune.


EN COURS



Revenir en haut Aller en bas
 

Shut up if you don't know.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Holding out for a hero :: La Terre :: New York :: Hôpital-
Sauter vers: