Holding out for a hero

/
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -39%
Huawei P30 Smartphone
Voir le deal
395 €

Partagez | 
 

 WANDA&&HEL — Ray of Light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Hel Lokison

Hel Lokison


Messages : 133
Date d'inscription : 02/09/2012


WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitimeMer 12 Sep - 11:00

La... Tout est trop lumineux. Beaucoup trop lumineux pour que je m'y sente bien... Mais juste magnifique. Autour de moi la nature, un parc gigantesque dans le quel je suis arrivée je ne sais pas vraiment comment. A vrai dire, je suis encore perdue dans ce monde. La fille qui m'a sauvé l'autre jour alors que j'utilisais mes pouvoirs m'a été assez utile, mais elle ne m'a pas beaucoup aidé pour autant, la preuve, je suis encore en plein milieu de New York, dans une jungle verdoyante au milieu de la jungle urbaine... et si je me suis fait à l'idée que des gens pouvaient surgir des ecrans à n'importe quel moment, et que des petits engins plus petits qu'une carte de jeu permettaient de parler comme par télépathie à des gens partout dans le monde. C'était pas facile d'imaginer cela, la technologie ces choses la... Mais quelque chose me rassurait. Dans mon monde, les gens d'ici seraient tout aussi perdus. Bien sur... Bon, ils etaient tous destinés a y'aller, et c'était pas vraiment une destination de vacances. Mais quand même. Ils seraient tous perdus un jour, tout comme j'étais perdue la. Ah, ça faisait un peu de bien à mon égo quand même...

Mmh. Je me retrouvais donc au milieu d'un petit lieu de nature. Des arbres vivants par ci par la, et j'avais même appercu un renard. Qu'un renard soit au milieu de New York ne me surprenait pas, je ne savais pas vraiment ce qu'était New York... La derniere fois que j'étais venue sur Asgard tout n'était que verdure partout, et les hommes pour faire la guerre n'utilisaient pas d'armes à feu. Depuis, le monde a changé, depuis... Il s'était passé beaucoup de choses. Et dans ma vie aussi... Enfin si l'on peut dire vie. Mon existence...

Lassée, je m'asseyais sur un banc tout proche, en face d'un grand arbre et je le fixais, sans voir les gens qui passaient, faisant le point sur moi et moi même. J'étais loin de mon royaume, dans le quel j'avais été bannie. Je cherchais un père que je ne trouvais pas, et je m'étais imaginée que oui... ça serait eventuellement plus facile que ça. Pourtant je ne lachais pas l'affaire, un relais mental était établi avec le Helheim, et mes suivants s'occupaient bien du royaume. Ce n'étaient pas quelques morts qui allaient me perturber non...? Moui. Peut être. De toute façon pour le moment j'étais juste paumée. Allez, peut être que si quelqu'un avait une bouille gentille j'oserais lui demander de l'aide. Y'avait une bonne odeur de sucre en tout cas, et le nez relevé , je me levais à mon tour et j'en cherchais la cause, marchant sans voir si je percutais des gens ce qui... n'allait pas tarder à arriver connaissant ma maladresse en ce monde... Non ?

_________________
WANDA&&HEL — Ray of Light  OliviaGeek
Revenir en haut Aller en bas



Wanda Maximoff

Wanda Maximoff


Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 29
Localisation : Transie


WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: Re: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitimeMar 25 Sep - 4:49

Central Park. Depuis son arrivée, Wanda y passait chaque précieuse minute de liberté que lui accordait son maître. Magnéto. Depuis qu’il les avait sauvés des flammes et d’une mort certaine, son frère et elle, les jumeaux se sentaient redevables à son égard. Redevables au point d’obéir à ses ordres même les moins décents. Qu’elle dût utiliser ses pouvoirs pour agir de la sorte la répugnait à un point inimaginable mais quel autre choix avait-elle ? Seule, elle aurait sans doute fui, par-delà les contrées les plus sauvages de son pays mais avec son frère. Pietro n’avait aucune conscience de leur véritable sort. Il voyait Magnéto comme une chance même si tuer le rebutait aussi. Ses pouvoirs pourtant étaient assez limités tout comme son champ d’action. C’était elle, Wanda qui héritait des victimes. Ses dons de sorcière fascinaient son maître qui voyait là de grandes opportunités. Jamais il ne la laisserait partir de son plein gré. Ils étaient ses otages en même temps que ses invités. Ils avaient une dette à payer et le prix leur en était bien souvent rappelé. Depuis plusieurs semaines maintenant, Wanda jouait le jeu. Magnéto n’avait aucune idée de ses véritables pensées. Elle masquait son dégout et exécutait les ordres sans se plaindre, comme un véritable membre de l’équipe. Son frère suivant inconsciemment le même chemin, la méfiance que le maître du magnétisme avait pu manifester au prime abord tentait à disparaître même s’il restait toujours sur ses gardes. La jeune femme avait alors tenté petit à petit l’offrande de quelques libertés. A force de persuasion et de preuve de bonne foi, elle avait réussi à obtenir quelques instants de liberté. Elle prétendait avoir besoin d’une connexion avec la nature pour être en cohésion avec ses pouvoirs, d’avoir besoin d’espace pour s’améliorer, élaborer des stratégies au service de la ligue. Son esprit et son talent de parole avaient fini par le tromper et elle sortait alors. Elle revenait. Toujours. Comme pour signifier que le pacte de confiance avait bien sa raison d’être. Dans ses moments, Wanda demandait à être seule. Sans Pietro. Qu’elle laisse son frère était un gage de bonne foi supplémentaire. Son attachement pour lui n’était un secret pour personne et il ne viendrait pas à l’idée de qui que cela soit de penser qu’elle put laisser son frère et fuir.

Ce jour-là était un de ses moments de liberté qu’elle avait réussi à obtenir et elle comptait bien en profiter. Elle n’envisageait pas de fuir. Les autres avaient de penser qu’elle ne pourrait pas partir seule mais elle avait besoin de prendre l’air et surtout de s’éloigner d’eux. De Magnéto, de ses acolytes, surtout les hommes dont elle avait du mal avec les avances. Elle était donc retournée à Central Park. Le seul lieu de verdure pas trop éloigné du QG où elle avait le droit de se rendre. Bien sûr, ça n’était pas les bois ou même la campagne de son pays natal mais c’était mieux que rien. Et puis ce coin de nature au milieu du béton avait quelque chose de fascinant. Comme bien souvent et en souvenir de ses longs mois en forêt, elle était assise sur l’une des hautes branches d’un arbre. Elle était ainsi tranquille sans avoir à affronter le regard des gens sur sa tenue ou même à penser à se tenir d’une façon ou une autre. Elle était seule avec la nature. Elle ignorait combien de temps elle restait de la sorte mais elle en ressentait tous les bienfaits. C’étaient ces moments-là qui l’aidaient à tenir, à accepter ce qu’elle faisait, ce qu’elle devenait. Elle avait malheureusement peu eu l’occasion de juger de la limite entre les deux camps, les deux choix de vie. Elle savait qu’elle n’était pas une bonne personne mais elle jugeait aussi de ses arguments et se disait que sans elle, les choses seraient exactement les mêmes. C’était lâche mais c’était mieux que d’être écrasée sous le poids de la culpabilité. Soudain lassée de faire face à ses pensées plus ou moins sombres, elle prit la décision de redescendre dans le parc. Peut être achèterait-elle quelque chose pour passer le temps. Les américains possédaient toutes sortes de choses dont elle n’aurait jamais même imaginé l’existence dans son milieu rural transien. Sa descente pourtant ne se fit pas sans heurt. Habituellement prudente à ses mouvements et aux gens qui vagabondaient dans le parc, elle ne rencontrait personne. Les gens l’évitant avec réflexe sans se poser de questions. Un aspect étrange de la personnalité des New-Yorkais qu’elle avait encore du mal à saisir mais auxquels elle se faisait assez facilement. La situation fut pourtant différente cette fois. A peine à terre, la jeune femme fut en effet percutée. Par une autre jeune femme. Elle se retrouva alors étalée au sol sans prévenir, face à ce qui se trouvait être une magnifique autre jeune femme. Wanda ne pipa pas mot mais se releva assez rapidement avec un sourire timide.

- Je … euh, pardon.

Elle releva les yeux vers elle, attendant sa réaction qu’elle espérait pas trop furibonde.

HRP:
 

_________________
WANDA&&HEL — Ray of Light  Gifs-3--3cd536eWANDA&&HEL — Ray of Light  Gifs-4--3cd5378

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://hungrylikethewolf.forumactif.com/



Hel Lokison

Hel Lokison


Messages : 133
Date d'inscription : 02/09/2012


WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: Re: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitimeMar 25 Sep - 6:42

Hel fille de Loki, perdue sur terre à la recherche de quelque chose de sucrée dans un parc de New York. Ouais, on aurait peut être pu faire mieux, mais pour le moment je n'avais pas mieux à faire et je n'avais toujours pas retrouver père, donc. A part suivre mon merveilleux odorat qui me menerait jusqu'a ce paradis de senteur qu'était... ce truc sucré dont je ne connaissais pas le nom. Oui mais voila, je vous l'avez dis, j'étais d'une maladresse sans borne, dur à croire pour la reine des morts non ? Ouais bon enfin, je n'avais pas besoin d'être beaucoup athlétique et adroite pour gouverner sur les ames décédées, donc... Bref, je me retrouvais donc les fesses par terre, face a une jeune femme qui s'excusait timidement. Elle était jolie, et alors que je restais assise contre le sol froid je la regardais. Ouais bon, j'avais pas vraiment l'habitude des gens... vivants quoi, alors il fallait me pardonner. Non promis je fais que regarder je touche pas ! Je savais me tenir quand même, mon père m'avait appris quelques bonnes manieres. Enfin, euh... de loin.

Soit je disais quoi... Je savais plus, j'étais subjuguée, non c'était probablement pas le mot. Ou peut être que si, j'en savais rien, en tout cas je la regardais un peu et je me fendais d'un vrai sourire et je me relevais à mon tour. Elle avait l'air genée de m'avoir percuté. Géné

_ Ce ... Ce n'est rien J'epoussetais doucement ma chemise bleutée avant de trouver quelque chose d'autre à dire. Quelque chose d'intelligent peut être. _ Vous ne vous etes pas fait mal ? Quelqu'un de normal aurait dit, je suis désolée moi aussi, je ne regardais pas où j'allais... Mais je n'étais pas quelqu'un de normal. Au lieu de ça mes prochaines paroles etaient donc les suivantes. _ Vous... Vous savez d'ou vient cette odeur sucrée? Quand on a une obssession hein....


HRP:
 

_________________
WANDA&&HEL — Ray of Light  OliviaGeek
Revenir en haut Aller en bas



Wanda Maximoff

Wanda Maximoff


Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 29
Localisation : Transie


WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: Re: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitimeSam 27 Oct - 3:02

Wanda ne savait pas si elle devait vraiment être soulagée par le manque de mauvaise réaction de la jeune femme. Sans doute. Après tout, ce n'est pas comme si elle avait cherché les ennuis. Non, en réalité, elle était bien soulagée. Elle souhaitait bien entendu se faire remarquer le moins possible. Une jeune fille qui grimpe dans les arbres de Central Park ? Pas vraiment, le type de situation ordinaire auquel on pourrait s'attendre. Elle était peu au fait des conventions de cette société-ci mais les autres membres de l'équipe lui avaient bien signifié les comportements qui pouvaient paraître étranges dans un pays comme les États-Unis. A les entendre, on croirait presque qu'ils la prenaient pour une sauvage. Une fille des rues ou de la jungle, qui ne connaît rien au monde ou au fonctionnement d'une société. Wanda n'était pas stupide. Elle connaissait les règles de la société quand bien même elle ait toujours eu à vivre en marge. Elle n'appréciait pas tellement les voir lui donner des leçons. Après tout, eux aussi, vivaient en marge. A cause de leurs pouvoirs, de leurs vies. Ils étaient relativement mal placés pour critique et s'adonner à toutes sortes de remarques. Pietro les vivait mieux qu'elle. Pour lui, c'était normal de se fondre dans le moule. Elle détestait quand il était comme ça. A faire le mouton en suivant le reste du groupe. C'était aussi ça qui l'empêchait d'envisager la fuite. Il ne comprendrait pas, quand bien même il n'approuvait pas les méthodes de Magnéto.
Elle s'accorda un sourire avant de répondre à la jeune femme

- Non, ce n'est rien et vous ?

Wanda n'eut pas le temps d'obtenir une réponse qu'une autre question fusait déjà. Celle-ci était pour ainsi dire surprenante. Elle ouvrit de grands yeux mais chercha à comprendre de quoi elle parlait. Elle n'avait pas un odorat particulièrement développé et elle connaissait peu ce que l'on servait dans le parc. Ses moyens étaient limités et même si elle achetait parfois comme elle l'avait prévu, elle était relativement peu apte à reconnaître les odeurs de cette ville dont la plupart lui étaient encore nouvelles.

- Euh, non, je n'en ai aucune idée. Ca vient sans doute d'un des stands de friandises que l'on trouve dans le parc.

_________________
WANDA&&HEL — Ray of Light  Gifs-3--3cd536eWANDA&&HEL — Ray of Light  Gifs-4--3cd5378

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://hungrylikethewolf.forumactif.com/



Hel Lokison

Hel Lokison


Messages : 133
Date d'inscription : 02/09/2012


WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: Re: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitimeSam 27 Oct - 9:42

C'était assez déroutant de se retrouver dans ce monde, en même temps... ben, j'allais pas pouvoir me fier à mes fidèles serviteurs, ils n'étaient pas la. Et les ombres ne m'obeissaient pas. En tout et pour tout, j'étais comme une de ces mortelles perdue par ici. A un point prés, je n'étais pas mortelle, enfin je ne croyais pas l'être. Tout était si bizarre sur terre, peut être que je pouvais me prendre une balle et quoi alors... ? Je finirais au Helheim ? Dont je pourrais me rechapper parce que je suis et je serais toujours la reine de ce lieu ? Je regnais sur les morts, est ce que je pouvais mourir.. ? Houla, je crois que je reflechissais un peu... trop. Du coup j'avais percuté une jolie jeune femme et... je savais plus quoi faire. Les corps chaud et vivant, et les relations humaines je savais pas trop comment ça fonctionnait dans ce monde la. J'avais donc tenté de dire un truc intelligent, qui ne l'avait pas vraiment été... Mmh, tant pis ? En tout cas elle allait bien, elle avait l'air. Et moi aussi j'allais bien non... ?

_ Oui, oui. Je crois. Je suis désolée. Ah ben voila, j'avais reussi à les faire ces excuses. Fallait comprendre aussi, que les excuses je n'avais pas l'habitude d'en faire. D'ailleurs à qui aurais-je pu en faire ? Aux morts qui debarquaient dans mon royaume ? Ça aurait donné quoi ? Bonjour, je suis desolée que vous soyez morts, attachez bien vos ceintures et surtout prenez un thé ? ou quelque chose comme ça... Non hein. Vous etes d'accord avec moi, ça serait légerement ridicule. Donc... Hum, enfin voila. Sacré mademoiselle veinarde, estimez vous heureuse d'avoir des excuses de la glaciale reine des morts... même si la pour le moment je n'avais pas grand chose de glacial. J'étais plutot fascinée par l'odeur de sucré qui perturbait mes narines. D'ailleurs j'avais pas hesité à lui poser la question, peut être qu'elle savait d'où ça venait, oui mais il y'avait quelque chose en elle qui me faisait penser qu'elle était aussi perdue que moi. Ça risquait pas de ... faciliter les choses. Mais enfin, quand même. Elle avait l'air humaine, alors ça ferait l'affaire. D'autant plus, qu'elle était charmante, et c'était toujours mieux de demander de l'aide et de sympathiser avec des gens charmants.... Quoi ? Me blamez pas, j'ai passé je sais pas combien d'années à regner sur un monde mort et froid... Je peux admirer non ?

Hum, je disais quoi ? Ah oui, elle disait que ça devait venir des stands de friandise et je faisais un grand sourire. _ Friandises... ? C'est quelque chose de doux.. ? Je devais avoir l'air completement débile... Alors je rajoutais vite. _ Je veux dire, je.. Je suis désolée. Je ne viens pas d'ici. Pas... d'ici du tout. Je suis completement perdue. Je baissais les bras, un peu.. blasée par moi même. _ Je m'appelle Hel. Je viens... de loin ? De trés loin. J'aurais pas du dire ça, si elle était cultivée, elle avait peut être lu des livres de mythologie nordique. Oui mais... Est ce que quelqu'un irait croire que les dieux du nord existaient vraiment ? Non hein. J'esperais juste qu'elle ne pense pas que je sois folle. Ça me ferait assez de peine ça.

_ Tu veux m'accompagner acheter une ... friandise ? Je ne sais pas comment ça marche. Okay, ben oui j'avais l'air completement debile. Cela dit, peut être que si elle comprenait qui j'étais, ou que si elle posait trop de questions, je pourrais lui expliquer, et ça faciliterait tout pour moi. Sauf si elle prenait peur... ? La reine des morts, ça fait un sacré effet quand même. .. non ?

_________________
WANDA&&HEL — Ray of Light  OliviaGeek
Revenir en haut Aller en bas



Wanda Maximoff

Wanda Maximoff


Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 29
Localisation : Transie


WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: Re: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitimeLun 3 Déc - 6:32

Voilà la vérité. Wanda avait rencontré bien peu de femmes dans sa vie. Les rares dont elle avait fait la connaissance étaient toutes en âge d'être sa mère. Dans l'équipe même de Magnéto, elle n'était pour le moment accompagnée que d'hommes. De quoi parlaient-elles entre elles ? Difficile à dire. Parfois perchée sur les arbres, elle prêtait une oreille aux conversations mais tous les sujets lui étaient étrangers. Pourquoi attacher autant d'importance à des tenues vestimentaires ou encore à des choses aussi étranges que les relations amoureuses compliqués ? Autant lui parler une langue étrangère dont elle n'aurait pas eu vent de l'existence auparavant.
Pourtant en observation la jeune femme face à elle, elle eut l'impression qu'elle n'aurait pas besoin de cela. La discussion prenait même un truc original, même pour Wanda. Etait-il possible qu'elle n'ait jamais gouté de friandises ? Elle parût même se justifier avouant qu'elle venait de loin et qu'elle était perdue. La jeune sorcière partageait ce sentiment. Elle-même venait d'un autre pays et se retrouvait finalement bien perdu dans une ville telle que New-York. Il s'y trouvait toutefois depuis plusieurs semaines et il était probable qu'elle connaissait alors mieux la ville et les habitudes. Cela attisa dans tous les cas sa curiosité. La fin d'une forme de solitude y était sans doute pour quelque chose. Elle avait bien son frère mais il s'était relativement bien adapté au côté du reste du groupe. Déjà différente du fait de son talent pour la sorcellerie peu commun chez les mutants eux-même, elle se trouvait encore et toujours en marge même d'un groupe lui-même en marge. Joli résultat. Wanda se mit à sourire.

- Vous n'en avez jamais mangé alors ? Il faut tout de suite réparer ça vous ne le regretterez pas. - avec un nouveau sourire - Croyez-moi, je comprends parfaitement. Je ne suis pas d'ici non plus. C'est très perturbant au début. Moi c'est Wanda. Hel ? Un rapport avec la divinité ?

La jeune femme écouta la proposition qui suivit. Elle marqua un nouveau sourire. Si Hel était aussi perdue qu'elle en avait l'air, elle n'avait sans doute pas d'argent non plus. Elle nota qu'elle la tutoyait et se mit en tête de faire pareil de crainte de créer un déséquilibre dans leur conversation. Après tout, elles paraissaient avoir le même âge à quelques années près.

- Oui, avec plaisir ! J'allais justement m'acheter quelque chose.

Elle amena Hel à la suivre dans le parc jusqu'à leur point de destination.

- Il y a longtemps que tu es ici, Hel ?

_________________
WANDA&&HEL — Ray of Light  Gifs-3--3cd536eWANDA&&HEL — Ray of Light  Gifs-4--3cd5378

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://hungrylikethewolf.forumactif.com/



Hel Lokison

Hel Lokison


Messages : 133
Date d'inscription : 02/09/2012


WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: Re: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitimeMar 4 Déc - 3:01

Je m'appelle Hel et je viens de loin... Je pense qu'on pouvait pas faire mieux pour mettre les pieds dans le plat. Cela dit, peut être que la ravissante jeune femme en face de moi n'y connaissait rien du tout en mythologie nordique et qu'elle se contenterait de penser que mes parents étaient des gothiques qui trouvaient qu'appeler leur fille Enfer ça serait trop cool, mais avec un L en moins. En tout cas,... pieds dans le plat ou pas, j'étais bien décidée à être honete et si elle me posait la question, je ne me ... defendrais pas. C'était pas si mal d'être la deesse des morts non ? Elle n'allait pas vouloir me tuer parce que j'avais des gens qu'elle connaissait dans mon royaume, j'y étais pour rien... Bon, pas de noires pensées, je deblatarais sur les friandises en passant probablement pour une grosse débile. Il fallait croire que je l'étais. Mais elle n'avait pas l'air de le trouver, ou du moins, elle ne m'avait pas encore assomé, tiré dessus, ou ne s'était pas non plus... enfuie. Donc on pouvait supposer que tout allait bien. Pour le moment. Non, au contraire, elle avait l'air... vraiment trés gentille, et me comprennait. Elle me parlait même avec respect - le vous probablement - et me disait qu'il fallait corriger ça. Je souriais un peu génée, je ne savais pas ce que je cherchais... a quoi ressemblaient ces... « friandises » et je me sentais de plus en plus... mal à l'aise au fur et a mesure que le temps avançait. Dans toute ma fiertée de reine des enfers, je ne m'attendais pas à me sentir aussi démunie sur cette terre des hommes .Oui mais voila, elle ne me jugeait pas, et elle semblait d'une gentillesse sans borne, elle me comprennait disait elle, et son sourire était beaucoup. Il faisait comme... un rayon de soleil dans toutes mes pensées sombres et emmelées. C'était agréable. Ainsi quand aprés s'être presentée à son tour, elle me posa la question que j'aurais du craindre je restais stupefaite un moment avant de me reprendre. Voyons Hel, la deesse des morts ne peut pas se permettre de perdre sa langue face à une mortelle - aussi jolie soit elle.

Dans une gestuelle trés humaine je jouais nerveusement avec une de mes meches de cheveux, puis je baissais un peu les yeux vers le bout de mes converses - ce n'était pas parce que j'étais renfermée au Helheim depuis des siecles que je n'avais pas de gout vestimentaire... Bon en fait, j'avais pris les premiers trucs que j'avais trouvé sur les conseils d'une jeune morte... mais soit ! - avant de parler. _ Plus ou moins un rapport oui... Je te dirais bien que je suis... Hel, elle même, mais quelque chose me dit que tu ne me croirais pas. Pourtant, quelque chose en moi esperait qu'elle me croit, ça serait.. plus facile de parler à quelqu'un qui saurait qui je suis. Contrairement à ce que voulait mon statut, ma famille et probablement mon sang, je n'aimais pas mentir, l'honeteté était un trait caracteristique chez moi, et j'aimais les humains, et les respectais assez pour ne pas vouloir leur mentir. Aprés tout, ils ne m'avaient jamais rien fait eux.

Je souriais un peu, toujours genée, puis je lui proposais pour changer de sujet, d'aller manger quelques friandises avec moi. Peut être que... qu'elle pourrait m'aider, en tout cas je comptais sur son aide. Et ça n'avait pas l'air de lui déplaire. Alors je me mis à la suivre en silence. Wanda. Elle s'appelait Wanda, c'était joli comme prénom, et aprés quelques pas elle me posa une nouvelle question.

_ Depuis...Hier soir, ou ce matin je crois. Pas trés longtemps. Le peu de temps que j'avais pu passer ici expliquait probablement beaucoup de choses, et je souriais doucement, lui renvoyant une question par pure curiosité et interet pour sa personne. _ Et toi, cela fait longtemps que tu es ici... ? Aprés tout, elle m'avait bien dit qu'elle aussi était une étrangere. _ D'ou viens tu ? Je me mordais la levre, j'etais peut être... legerement trop curieuse. Ça me jouerait quelques tours.



_________________
WANDA&&HEL — Ray of Light  OliviaGeek
Revenir en haut Aller en bas



Wanda Maximoff

Wanda Maximoff


Messages : 42
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 29
Localisation : Transie


WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: Re: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitimeMer 5 Déc - 7:17

Hel. Ce prénom évoquait pas mal de souvenirs pour Wanda. Son éducation de sorcière lui avait valu de se plonger bien souvent dans les ouvrages de mythologie. Toutes les mythologies. Elle se souvenait avoir eu une certaine sympathie pour bon nombre de divinités au cours de ses recherches. Hel en faisait partie. Quelque chose dans son histoire lui évoquait quelque chose sans qu'elle n'arrive vraiment à savoir quoi. Puisse-t-il être possible qu'elle soit face à elle ? La situation était tellement surréaliste. Wanda ne savait pas ce qui était le plus étrange. Que les dieux existent ou que l'une d'elles se trouve sur Terre en plein Central Park ? Sans doute les deux. La première pourtant Wanda le savait. Dans un sens, elle l'avait presque toujours su même si au départ c'était inconscient. Elle devait son singularité de sorcière au milieu des mutants à un dieu de son pays. Pourquoi les dieux nordiques pourraient ne pas exister ? Non, c'était définitivement la présence de la déesse, soit dit en passant des morts, sur Terre qui était surréaliste. Et si elle mentait ?
Dés le départ, Wanda avait eu le sentiment que ça n'était pas le cas. Quelque chose dans le ton, dans ses gestes ou peut être simplement était-ce instinctif mais elle avait l'intime conviction qu'elle lui disait la vérité. Auquel cas, cela expliquerait beaucoup de choses. La jeune femme pourtant ne sut pas vraiment comment réagir. Devait-elle être effrayé ? Non c'était idiot. Pourquoi le serait-elle ? Parce que le dernier dieu qu'elle avait rencontré avait tenté de la posséder ? Cela aurait eu une certaine logique. Mais les circonstances étaient bien différentes. Hel lui attirait au contraire de la sympathie, peut être même autre chose. Mais certainement pas de la peur. Pendant un instant pourtant, elle regretta presque le tutoiement qu'elle s'était décidée à employer mais le reprendre maintenant serait étrange. Sans compter que si elle était une déesse, elle ne semblait pas vouloir lui imposer une quelconque loi. Le lieu et la situation y étaient sans doute pour beaucoup.
Après avoir été statique pendant un moment, Wanda adressa un nouveau sourire à la jeune femme. A peu près le même âge hein ? Dans le genre erreur, on repassera. Elle choisit toutefois de conserver le ton précédent.

- Et si je te dis que c'est le cas ? Tu es une déesse ? Ca me va ! Je mentirais si je m'affirmais tout à fait humaine aussi.

Elle écouta ensuite attentivement les réponses que la déesse lui offrait. En effet, elle était là depuis peu de temps. Si on considérait sa condition, elle n'était peut être jamais venu sur Terre auparavant. Tout devenait tout de suite plus clair. Elle eut pour le coup encore plus envie de lui faire goûter ce qui leur avait valu cette rencontre. Tout en continuant son chemin, elle prêta également attention à ses questions.

- C'est peu en effet. J'imagine que ça doit faire un choc encore plus important que le mien. Ca va faire quelques mois que je suis là mais j'ai rarement l'occasion de sortir donc tout cela me paraît encore assez inconnu. Je viens d'un pays qu'on appelle la Transie, c'est de l'autre côté de l'océan et c'est complétement différent d'ici.


_________________
WANDA&&HEL — Ray of Light  Gifs-3--3cd536eWANDA&&HEL — Ray of Light  Gifs-4--3cd5378

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://hungrylikethewolf.forumactif.com/



Hel Lokison

Hel Lokison


Messages : 133
Date d'inscription : 02/09/2012


WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: Re: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitimeMer 5 Déc - 9:28

Et finalement avouer à cette jolie jeune femme que j'étais Hel, dèesse des enfers nordiques, reine des morts, venait de m'oter un poids dont je ne connaissais pas l'existence jusqu'a ce qu'il disparaisse. Je me sentais... mieux. Et ce qui me rassurait dans tout ça, c'était non seulement qu'elle ne me pointait pas au bout de je ne sais quelle arme en hurlant, mais qu'en plus elle me croyait... Elle me croyait et elle continuait de me sourire, au contraire elle me repondait d'un ton toujours aussi amical. Oh non vraiment, si je n'avais pas été réputée pour ma froideur, et completement inapte aux rapports humains l'idée premiere me serait venue de la prendre dans les bras pour la remercier. Bien sur, j'étais Hel, et la deesse des morts que j'étais ne se permettrait pas cela, aussi jolie que soit la mortelle. Aherm. Elle me croyait, et j'étais doucement prise au depourvue par le fait qu'elle me croit. J'aurais pu.. Trouver quelque chose à lui montrer, Par moi même ! J'aurais même pu trouver un moyen de la faire voyager a travers les mondes grace à Bifrost... Pourquoi ? Parce que je ressentais le besoin qu'elle me croit, sans savoir d'où venait ce besoin. Bon certes, ce n'était jamais agréable de passer pour une menteuse mais... Bon, toujours était il que je n'avais pas besoin d'épiloguer la dessus, elle me croyait, et elle m'avouait même n'être pas tout a fait humaine elle non plus. Je la regardais doucement, la fixant d'un regard étonné. Elle n'avait pas l'air d'une Ase, ni même d'une autre divinité - bien qu'elle soit magnifique, je crois que je me repetais sur ce point dans ma tête... Aherm bref ! Voila qui avait eveillé ma curiosité! Alors, plutot que de reflechir d'avantage, je tentais presque timidement

_ Qu'es tu ? Puis un sourire tout aussi timide que mon timbre de voix. _ Enfin, si ce n'est pas...indiscret ou quoi ce soit. Et puis un sourire plus leger, et un ton plus calme aussi _ Je te remercie de me croire en tout cas. Je crois que c'est a ce moment la que je realisais vraiment que j'avais tout risqué en lui disant ce que j'étais. Mais... Je ne regrettais rien, alors au lieu de ça je repondais à ses questions, oui je venais d'arriver, non je n'y connaissais rien, et je lui en posais à mon tour. Et je l'écoutais avec attention, la Transie, c'était un nom étrange pour un pays, mais en même temps... qu'est ce qui n'était pas étrange ici pour moi. En tout cas c'était fascinant, de parler à quelqu'un, d'autant plus quelqu'un qui avait l'air de comprendre que je pouvais être... perdue.

_ Different... comment ? . Je me mordais un peu la lèvre et je realisais quelque chose. _ Chui desolée, je suis la avec toutes mes questions, et je suis visiblement completement paumée dans ce monde, mais ... t'es pas obligée de me repondre ou quoi que ce soit, je voudrais pas t'ennuyer surtout. Comme quoi, vous voyez, on pouvait être la deesse des morts et être trés polie ! Toute civilisée quoi. Niark !

_________________
WANDA&&HEL — Ray of Light  OliviaGeek
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé




WANDA&&HEL — Ray of Light  _
MessageSujet: Re: WANDA&&HEL — Ray of Light    WANDA&&HEL — Ray of Light  I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

WANDA&&HEL — Ray of Light

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Holding out for a hero :: La Terre :: New York :: Central Park-
Sauter vers: