Holding out for a hero

/
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elisa Willemina Grace.||en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Messages : 3
Date d'inscription : 11/07/2013


MessageSujet: Elisa Willemina Grace.||en cours   Jeu 11 Juil - 9:28



Eli W. Grace
Helena Bonham Carter
Pixie
Puisqu'il faut tout vous dire, je m'appelle Elisa Willemina Grace mais il est plus probable qu'on m'appelle Eli, Lisa, Lise voir Pixie. Je suis humaine né(e) le 17 ocotbre à Chicago, j'ai donc 34 ans. Je suis une femme qui aime les hommes et est célibataire.
Je suis actuellement gradée Major de l'armée de terre des Etats-Unis, anciennement médecin humanitaire.. Je manie et possède quelques scalpels, mon corps, mes armes tel que mes berettas et aux autres joujous à feu, et j'ai le(s) pouvoir(s) suivant(s) : celui de pouvoir te faire taire d'un seul regard.
Il faut savoir que j'ai fait de la boxe. Et que j'en fais toujours.
Que je dors peu. Memories, memories.
Que je reviens d'Afganistan, où j'ai "vécu" avec mes hommes durant cinq ans.
Que je n'aime pas parler de moi.
Que j'aime souvent aller me boire un verre le soir, lors des permissions, puis d'aller danser pour évacuer la tension.
Que je sais vous allumer, et croyez moi lorsque je dis que ça fume lorsque je le fais.
Que j'aime m'en griller une. Et je ne souhaite pas m'arrêter.
Que je bois comme un trou quand je m'y mets, tout en pariant et en jouant au poker. J'aime gagner. C'est dans mon caractère.
Que je ne suis pas du matin et qu'il me faut ma dose de caféine pour ne pas vous envoyer chier.
Que j'ai un chat nommé Spencer. et que je l'emmène avec moi lorsque je peux. Ce matou est comme sa maitresse. Caractériel et borné.
Que les cicatrices traversant mon corps ne sont rien face à celle qui barrent mon cœur.
Que nous avons tous notre part sombre et notre part de lumière. Mais l'important est juste d'avancer, sans regarder en arrière, et sans jamais regretter
.

On dit de moi que je suis une putain de bombe à retardement. Une petite pute frigide. Une grande salope qui croit jouer dans la cours des grands. Et pourtant, chéri, tu ne m'as jamais autant aimée que dans ces moments.
Que l'on doute souvent de mon sexe, parce que je jure comme un charretier, et pourtant ... J'ai des seins, merde !
Que j'ai manqué le renvoi plus d'une fois pour insubordination. Et que cela reste pourtant ma plus grande qualité, cette obstination opiniâtre.
Que je sais ce que je vaux, et ce que je veux, et lorsque que je veux, j'obtiens.
Que je suis une putain de casse couille, mais, hey. J'ai vécut plus d'une bonne partie de ma vie en enfer, et cela a fait de moi l'une des meilleures.
Que j'aime l'humour. L'ironie, l'humour noir, tout y passe. Mais toujours dans le respect profond d'autrui. Pas de mensonges. Pas de tricheries. Pas de super pouvoirs. Nous sommes tous égaux devant Dame Nature.
Je suis dure. Mais je les aime tellement. Je me plierais en quatre pour eux, je risquerais ma vie contre la leur. Je les façonne, ils me font femme. Ils sont ma vie, ils hantent mon âme.  
Qu'il ne faut pas jouer avec moi. Vous perdriez.
Qu'il ne faut pas manquer de respect à mes hommes. Jamais. Je veux dire, ok, vous êtes un tas d'abrutis finis, donc je me dois de vous résumer la chose. J'ai beau être une femme - vous savez cette jolie petite chose fragile avec un utérus, des ovaires et des seins -, je sais encore comment démonter un trois tonnes juste avec mes petites mains manucurées et optionnellement vous démonter la gueule rien qu'avec mon petit doigt. Avez-vous compris ? Je l'espère pour vous. Je ne suis pas du genre à me répéter.
Que je suis douce malgré tout. C'est juste que j'ai ma carapace, et que j'ai beaucoup de mal à l'enlever. C'est comme ça. Si ça ne vous plait pas, cela ne changera rien.
Et puis, si tu as un problème, démerde-toi. Et si tu n'y arrives toujours pas, je serais là pour toi. Mais toi comme moi le savons. Tout se paye un jour. Une vie pour une vie. Et celle ci est la mienne.


L'on dit aussi que je ressemble à une femme de trente-quatre ans. Je fais mon âge, et c'est tant mieux. Des cheveux bruns ou auburn coupés courts, ébouriffés, des cernes, des yeux chocolats, je fais dans la banalité, malgré mes cicatrices et mes traits marqués. Plutôt petite, mais pas vraiment plate, je suis le genre finement musclée. Je cours vite, je me faufile, je suis agile, ma vie c'est le parcours du combattant.
Je suis beaucoup mec, un peu femme. Mais je sais être coquette lorsque je ne porte pas l'uniforme. Mes ongles manucurés le prouvent. Comme ma touche de mascara. N'oublie jamais que l'uniforme ne fait pas le soldat. Et puis, ne me prend pas pour une conne bébé. J'ai changé des couches bien avant que tu naisses, respecte un peu tes supérieurs
.



Laisse moi te parler un peu plus de mon histoire quand même, c'est relativement important de le savoir.
I was looking for a breath of life;
A little touch of heavenly light
But all the choirs in my head sang "no"


Chaque histoire commence par une naissance. Bien évidemment je ne me souviens pas de la mienne.
J'ai grandit entourée d'une mère aimante et un grand frère surprotecteur. Elle était serveuse dans un bar et strip-teaseuse lorsqu'elle rencontra mon père. Coup de foudre et autres merdes de ce genre. Ils se sont mariés à Las Vegas. Il s'est barré 13 ans après, sans un mot, pour une salope perchée sur hauts talons qui était la fille de son supérieur hiérarchique. Ce fils de pute était un militaire. Un haut gradé. J'avais 6 ans et Emmet, mon frère, avait une douzaine d'années.
Nous avons su dès le départ ce que nous voulions être. Ce que nous serions plus tard. Je l'avoue, le choix de carrière était à la fois une passion et un désir puéril de vengeance. Ca coulait dans notre sang. Nos veines nous le hurlaient.



To get a dream of life again
A little of vision of the start and the end
But all the choirs in my head sang "no"


Ma mère s'est remariée. Elle est toujours heureuse avec James. Encore un militaire - bien plus cool que ne l'était mon père. Il nous a adopté. J'ai préféré, comme Em', garder le nom de jeune fille de ma mère.
Mon frère a fait son service militaire. Il n'était pas doué pour les autres études, à mon contraire. Une grande perche, mon sosie masculin, en plus grand et plus musclé. Un véritable ours brun et bouclé. Même caractère de merde. Mêmes principes de vie. Même colère et même haine qui l'ont rongé toute son adolescence, comme elles ont rongé la mienne.
J'étais précoce pour mon âge. J'ai préféré étudier par correspondance, et j'ai eu la chance qu'un ami de mon beau-père, médecin humanitaire, ne me prenne avec lui dès mes 16 ans pour m'initier à sa passion. Je suis partie à l'étranger, voyagé tant que j'ai pu, j'ai été médecin sans frontière. Je maintiens toujours que l'Afrique est mon pays préféré.



But I needed one more touch
Another taste of heavenly rush
And I believe; I believe it so…


Puis, à 22 ans, j'ai intégré, pour de bon, l'armée. J'ai laissé les enfants mal nourris et orphelins pour entrer en guerre. L'armée m'a permis de canaliser toute ma haine et toute ma colère. J'ai rejoint mon frère. J'ai gravit les échelons à la sueur de mon front, et non en couchant avec mes employeurs. Etre major me plait bien. Je ne compte pas aller plus haut.
Je n'ai jamais été aussi heureuse. Aussi ... A ma place. L'armée est une grande famille. C'est ce que mon père adoptif nous disait lorsque nous étions mômes. Il n'a jamais été autant dans le vrai.
J'ai rencontré des gens formidables. J'ai rencontré de parfaits enfoirés. J'ai vécut l'équivalent de plusieurs vies en quelques mois, plusieurs années de souffrances en l'espace de quelques petites heures. J'ai vu des hommes mourir. J'ai vu des hommes grandir. J'ai vu des hommes pleurer. J'ai vu des hommes se transformer et revenir avec le sourire.



And I needed one more touch
Another taste of devouring rush
And I believe, I believe it so…


J'ai rencontré cet abruti fini, également, que j'ai manqué d'épouser. J'avais jurer de ne jamais craquer pour un enfoiré de militaire. Mais la vie aime souvent nous contredire. J'ai passé de merveilleux moments avec lui. D'autres, moins sympathiques. Mais c'est ainsi que l'on s'aimait. Notre passion était à notre image, ridicule et imparfaite, merveilleuse et incroyable. Il m'a remise dans le droit chemin. Il m'a assagit. Il m'a fait grandir bien plus que quelques années au sein de l'armée, et tout cela en quelques mois.
Pourquoi l'Afganistan ? Simplement car c'est là qu'un éclat d'obus a pris sa vie.



Who’s side am I on?
Who’s side am I?
Who’s side am I on?
Who’s side am I?


Bien sûr, j'ai été une épave pendant un moment. Perdue, paumée, au bord du gouffre. Appelez ça comme vous voulez. La vie est un combat. Long, sanguinaire, douloureux. J'ai mis du temps à me remettre. Au fond, je ne sais toujours pas si la blessure est parfaitement ressoudée. Peut-être qu'elle ne le sera jamais. Mais peut importe. Mac m'a donné la force de continuer. Ne serait-ce que pour lui. Pour lui, et pour Emmet. Pour ma mère aussi. Pour tous les gars de l'unité avec qui j'ai grandit. Avec qui j'ai partagé ma vie.
Ils sont ce que j'ai de plus précieux. La seule chose qui peut m'atteindre, outre les gosses que je visite à l'orphelinat.
Je n'ai pas de réelle maison. Je n'ai pas d'habitation propre qui m'attend le soir, avec quelqu'un à l'intérieur. Mais de tout cela, je m'en fou. Tant qu'ils restent.



And the fever began to spread
From my heart down to my legs
But the room was so quiet  Oh…


Je suis partie en Afghanistan. Cing années en enfer. Les plus dures et les plus belles années de ma vie.
Ne me jugez pas. J'ai fait mon deuil de cette façon là. J'ai appris de nombreuses choses, je suis devenue l'une des leurs, un grain de poussière qui se mêle au reste des graviers qui forme le sol. Je me suis a nouveau rapprochée de mon frère, mais cela annonçait juste le calme avant la tempête ... Il est rentré voilà trois mois. Nous nous sommes pris la tête. Il est parti, je suis restée. Trois mois depuis lesquels je n'ai pas eu de nouvelles de son petit cul. Et depuis lesquelles l'Etat Major ose me dire qu'il a disparu.
Est-ce que vous vous foutez de ma gueule ? Je veux dire - sérieusement ? C'est une blague foireuse d'un alcoolo drogué ou vous avez décidé du jour au lendemain de perdre de vue l'un de vos meilleurs éléments juste pour déconner ? Je vais vous botter le cul si fort que vous apprendrez à voler, et je vais vous donner tellement d'élan qu'on vous retrouvera crevé en antarctique, la gueule explosée sur la mer gelée de note amie la banquise, avec les phoques pour seuls spectateurs de votre agonie.
On ne déconne pas avec ce genre de chose. On ne déconne pas avec la vie des hommes. Surtout lorsqu'il s'agit de votre famille.



And although I wasn’t losing my mind
It was a chorus so sublime
But the room is too quiet
(Oh, the fever)


Voici où j'en suis, maintenant. Fraichement rentrée au pays, il y a de ça ... Trois heures. Etats-Unis d'Amérique. New-York City. La valise dans un hôtel quelconque. Un verre de téquila à la main. Ou peut-être deux. Ou peut-être trois. La musique d'une de ces boites me défonçant les tympans, lorsqu'il ne s'agit pas de la voix de cette charmante pouffiasse nommée Stessy - comme ma b*te - qui me jette un regard noir parce que j'ai osé dansé avec mister sexy de la soirée. Hey, calme poupée. Ce n'est pas ton jouet. C'est juste un homme avec des désirs et des besoins que ta poitrine siliconée et ton cerveau d'attardée ne sont pas foutrement capables de combler.
Cela se terminera certainement rapidement malgré tout ça. Je ne suis pas d'humeur à jouer. Plutôt à emplâtrer le premier qui essaiera de m'emmerder. Je passe trop de temps avec mes hommes au combat. Regardez, il y a un cœur dans cette poitrine. Il est juste planqué sous une armure, lorsque je ne le débranche pas. Et puis disons ce qui est: ils ont juste tendance à déteindre sur moi.
N'oublie jamais. Politesse, bonne humeur, sourire colgate un brun charmeur. Je connais les hommes. Je les façonne. Ce n'est pas l'uniforme qui fait le soldat. C'est qui se trouve à l'intérieur qui nous prouvera si tu es digne, ou pas, de moi.



I was looking for a breath of life;
A little touch of heavenly light
But all the choirs in my head sang "no"



Quand à moi derrière l'écran, je m'appelle gnom, j'ai gnom et j'ai connu le forum gnom. Je serai actif gnom mais en attendant j'ai lu le règlement je vous jure, regardez gnom. Roooh tu m'as démasqué sur le forum je suis aussi gnom et le groupe de ce personnage est militaire

_________________


Dernière édition par Eli W. Grace le Lun 15 Juil - 20:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 41
Date d'inscription : 07/05/2013
Localisation : Sur ou sous mon tas d'or.


MessageSujet: Re: Elisa Willemina Grace.||en cours   Jeu 11 Juil - 12:24

Et allez hop, j'vous valide mademoiselle ! ~ (J'te mettrai ta couleur demain, là j'ai la flemme olympique 8D *s'enfuit loin*)

Hey te voilà validé.

Eh oui tu es validé, génial non ? A présent tu peux RP. Tu peux aussi faire tes demandes de liens ou de RP's (les liens et les RP's), les liens sont importants n'est-ce pas, on aime tous savoir qui est ami avec qui et tout le reste. Tu peux aussi faire la liste de tes RP's (ici).

De plus tu peux aussi faire tes demandes diverses comme un rang ou une habitation ben oui ton perso ne va pas dormir dans la rue. Ces demandes sont .

Oh et si jamais tu as a besoin d'un personnage important pour ton histoire et le futur de ton personnage tu peux créer le poste vacant, grâce à ce formulaire et poster dans cette section.

Je pense avoir tout dit, quoique, une dernière chose, amuses toi bien parmi nous et bon jeu. N'hésite pas à venir sur la cb, on ne mord pas, enfin presque pas il y a quand même un loup.

_________________
► Code Couleur ; #CC3300
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 3
Date d'inscription : 11/07/2013


MessageSujet: Re: Elisa Willemina Grace.||en cours   Ven 12 Juil - 3:26

Merci ~

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ad astra per aspera

avatar

Phillys Smith


Messages : 110
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 24
Localisation : New York


MessageSujet: Re: Elisa Willemina Grace.||en cours   Ven 12 Juil - 3:36

Hey ! Je veux rencontrer ton personnage (et un de plus) elle a l'air super...

_________________
La connaissance c'est le pouvoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Semper Fidelis
avatar

Steve McGarrett


Messages : 22
Date d'inscription : 23/08/2013
Age : 25


MessageSujet: Re: Elisa Willemina Grace.||en cours   Mer 4 Sep - 7:28

Un Rp avec vous Major serait très intéressent ! Twisted Evil

_________________
°o° Book'em Danno °o°

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elisa Willemina Grace.||en cours   

Revenir en haut Aller en bas
 

Elisa Willemina Grace.||en cours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Holding out for a hero :: Avant de commencer. :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: