Holding out for a hero

/
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Ad astra per aspera

avatar

Phillys Smith


Messages : 110
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 24
Localisation : New York


MessageSujet: Au commencement   Ven 7 Juin - 6:17

C'était le soir et New York semblait encore plus agitée la nuit que le jour. Phillys respira profondément l'air en étendant ses bras derrière elle. L'air n'était pas vraiment pure mais la fraiche brise était agréable. Elle tourna lentement sur elle même, s'attirant au passage le regard étonné de quelques passants.
Cessant de faire la folle, elle se redressa et se dirigea vers l'enseigne verte et brillante du café. Elle s'installa en terrasse et sortit son EePC avant de se connecter au Wifi. Les yeux scrutant le code, tout à sa tâche, elle manqua de sursauter quand une serveuse vint lui demander ce qu'elle désirait. Elle passa commande avec un sourire et revint à ses tribulations informatiques.
Mais rien à faire ! Elle ne parvenait pas à se concentrer ! New York s'agitait autour d'elle et elle ne parvenait pas à s'y habituer.
Elle avait passé la première moitié de son existence dans les champs, sous un soleil de plomb du Kansas. Wichita était une ville tranquille et sa famille ne se mêlait pas trop à la population urbaine.
Ainsi ils ignoraient et étaient ignorés par le monde et s'en satisfaisaient.
A l'Institut elle avait aussi eut la vie plutôt calme. L'Institut Xavier, quand il n'était pas attaqué par des fous furieux inti-mutants, était un véritable havre de paix (Quoique encore fallait-il éviter de contrarier Logan, de piller son stock de bière, de toucher à la voiture de Scott et se tenir loin de la Salle des Dangers...). Dans tout les cas, si la vie était trépidante et que les jeunes mutants n'étaient jamais à l'abri de péripéties, le quotidien lui était réglé comme du papier à musique ; et ce n'était pas (considérant les jeunes en question) forcément une mauvaise chose.
A Minneapolis Phillys n'avait pas eu une seconde à elle, et comme elle était arrivée en pleine hiver, pas vraiment eu l'occasion de remarquer à quoi ressemblait une "Grande Ville".

Et là voilà, elle la petite Kansan, à New York la ville qui ne dort jamais.
Dans un sens elle lui ressemblait assez, elle l'insomniaque au cerveau toujours en fonction; à travailler sans cesse, à s'agiter en permanence...
Elle se sentait nerveuse, ses yeux fixaient les passants allant de l'un à l'autre sans préférence, sans discontinuer; ses doigts pianotant sur le bord de la table en un rythme étrange et endiablé...
Nerveuse, oui Phillys l'était. A cause de son déménagement à New-York, par la révélation de son adoption, par l'attente d'une réponse du Shield...

La sonnerie indiquant un message la sortie de sa rêverie. Le numéro inconnu ne lui disait rien. En l'analysant elle en déduit qu'il n'appartenait pas à un particulier pas plus qu'à une organisation gouvernementale. Elle n'était donc pas plus avancée, le message en revanche était on ne peut plus révélateur.

"Ne bougez pas Mlle Smith. Notre agent arrive"

Un long frisson remonta le long de son échine. Phillys resserra sa main sur son téléphone et le rangea dans la poche intérieur de sa longue trench noire. Pour se donner contenance elle avala une gorgée de son Moca à la cannelle.

- Bien, songeât-elle,il ne me reste plus qu'à attendre.

_________________
La connaissance c'est le pouvoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 54
Date d'inscription : 28/09/2012


MessageSujet: Re: Au commencement   Mar 11 Juin - 2:00

Il faudrait lui rappeler d'étrangler Fury. Ou alors de l'étriper, au choix. Ce serait selon son humeur du moment. ... Quoique le griller ça pourrait être sympa aussi, tout bien reconsidéré ! Pourquoi ces envies de meurtre ? Certes il y a de quoi se poser des questions. Eh bien figurez-vous que ce cher grand black borgne n'avait rien trouvé de mieux pour lui que d'aller "récupérer" un nouvel agent en ville. Une gamine répondant au nom de Phillys Smith, à en juger par le dossier que son supérieur lui avait tendu, mais qu'il avait à peine survolé. Enfin, à peine survolé... Disons qu'il avait lu la première page en diagonale avant d'envoyer le tas de feuilles aller voir ailleurs s'il y était. Du grand Lennart, quoi. Il n'y avait pas mieux à dire.

Notre grande perche blonde avait donc daigné adopter une tenue vestimentaire un peu plus ordinaire que lorsqu'il partait en mission à l'autre bout du monde. Et encore, ce n'était pas franchement passe-partout... C'était un savant mélange de fringues classiques -mais vraiment classiques, on aurait pu croire qu'il se fournissait chez une costumière de cinéma ou quelque chose comme ça- et des vêtements plus modernes. Le tout donnait une incontestable impression de totale assurance. Ce qui était le cas, d'ailleurs. A vrai dire, il n'y aurait pas grand chose qui aurait pu déstabiliser Len', normal pour un descendant de Dragon me direz-vous.

Mais passons. Laissant échapper un profond soupir, Lennart rangea son portable dans le fond de la poche de son pantalon noir quand il eut fini d'envoyer son texto à Nath', et se mit en route vers le Starbuck où il avait rendez-vous avec la gamine. Ca le faisait enrager de devoir faire attendre son amant, mais les ordres étant les ordres, il composerait avec. Même si ça le rendait grincheux, et donc pas forcément dans les meilleurs auspices pour accueillir une nouvelle recrue. Bah zut, hein ! Fallait pas l'envoyer lui si on voulait de la diplomatie ! Un descendant de Dragon c'est fait pour tuer et détruire, espionner aussi à la limite. Pas pour ramener des mômes au S.H.I.E.L.D ! Non mais sérieusement, à quoi est-ce qu'ils pensaient... ? Pensaient-ils seulement, en fait ? Mouais, on verrait ça plus tard.

Par chance, sur la première page du dossier qu'il avait parcourue à la va-vite, il y avait une photo de la demoiselle en question. Lennart n'eut donc aucun mal à la repérer, assise à une table sur la terrasse. C'est donc le plus naturellement du monde qu'il alla s'asseoir sur la chaise juste en face d'elle, croisant les jambes et s'appuyant sur le dossier, la toisant fixement de ses fines prunelles d'un bleu saphir électrique. En général c'était la première chose qui le grillait en tant que non Humain. Mais il s'en fichait pas mal, d'autant plus qu'il adorait ses yeux. Un indéniable atout quand il se mettait à draguer pour obtenir sa dose de sang. Remarquez que si ça ne tenait qu'à lui il se nourrirait exclusivement de Nathanaël, mais Elfe Noir ou pas, il aurait fini épuisé et/ou anémique. Surtout qu'il avait tendance à être gourmand, le gros lézard. Mais revenons à nos moutons.

- Bien le bonsoir, mademoiselle Smith. Je suppose que personne ne vous a dit qui viendrait à votre rencontre ? C'est bien le S.H.I.E.L.D ça... Comportement de rustres sans éducation. Pour ma part, je suis Lennart Thorfrid Markvart, mais agent Markvart suffira amplement. D'habitude on m'envoie plutôt là où aucun autre ne veut aller, je pense que vous saisissez la chose, hum ? Personnellement, je pense que ce cher Fury a voulu me faire une mauvaise blague. Mais enfin, ce n'est pas le sujet. Je suppose que ce sont eux qui vous ont mis le grappin dessus, me trompé-je ?

L'intimider ? On ne va pas dire que c'était son but premier, mais il fallait avouer que ça l'amusait de voir jusqu'où il pourrait aller. Et puis un agent du S.H.I.E.L.D se devait d'avoir des nerfs en acier, allons ! Oh, il ne pousserait pas le bouchon trop loin. Pour ça il attendrait de voir si elle lui était sympathique ou non.

_________________
Code Couleur ; #006F9E
♪ ♫ ♫ ♪ ♫ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ad astra per aspera

avatar

Phillys Smith


Messages : 110
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 24
Localisation : New York


MessageSujet: Re: Au commencement   Mar 11 Juin - 7:20


Elle avait bien tenté de repérer l'agent mais comme le message ne lui donnait pas davantage de précisions, elle revint à son terminal. Elle suivit durant quelques temps les caractères, calculant, et remontant mentalement le fil ténu du réseau. Elle savait que si elle se concentrait suffisamment elle pouvait être "aspiré" par le système, "communiquer" avec lui et le plier à sa volonté.
Le bruit léger d'une chaise que l'on tire l'a fit lever la tête. Il lui semblait que son cerveau traitait les informations plus vite qu'elles n'arrivaient : Homme, la vingtaine, cheveux blonds, yeux d'un bleu étrange, pas d'armes apparentes. Elle tâcha de faire abstraction du regard captivant et de l'aura de confiance qui semblait émaner de la personne en face d'elle.
Elle garda la tête haute. Elle venait de l'Institut Xavier, des gens étranges elle en avait vu des tas.

" Ce doit être l'agent du S.H.I.E.L.D. " Finit-elle par conclure.

L'inconnu ne paraissait pas dangereux cependant une alerte s'alluma dans son esprit. Son apparente tranquillité cachait certainement un fauve. Et cela c'était Hank McCoy qui le lui avait apprit.
Les paroles de l'inconnu le lui confirmèrent rapidement et elle profita qu'il parlait pour éteindre d'un geste son ordinateur. Elle n'allait pas faire mu-muse avec ses jouets informatiques pendant qu'on s'adressait à elle. D'abord parce que c'était impoli et parce que les Smith l'avaient bien élevé et ensuite parce qu'elle ne voulait pas (bien qu'elle le puisse) faire deux choses à la fois.

Les paroles de l'agent Markvart arrachèrent un sourire à Phillys en même temps qu'elle sentait une sensation glacée se déposer sur sa nuque. Elle hésitait ainsi entre le rire et les larmes, désolée de n'être rien d'autre qu'une "Mauvaise blague du Colonel Fury" et tout à la fois heureuse des dires de l'inconnu.
Elle aimait les personnes franches et l'agent Markvart semblait en être et venait de changer sa vision du SHIELD de manière drastique passant de " l'une des organisations non gouvernementale de contre-espionnage les plus efficaces de la planètes " à
" Groupuscule pas net de brutes qui stalk les gens et leurs font perdre leurs temps".

Comme elle s'en doutait l'agent n'était pas n'importe qui et elle se surprit à se demander, avant de lui répondre, pourquoi les dirigeants ne s'étaient pas contentés de lui envoyer un larbin ou autre officier junior qui n'aurait pas mieux à faire que s'occuper de la dernière recrue. Sa nervosité était en chute libre, pourtant la pression glacée était toujours présente sur sa nuque et elle s'efforça de répondre.

" -Bonsoir, agent Markvart. Vous avez bien deviné, dans les deux cas. Je ne savais pas avant de m'installer à cette terrasse quand le SHIELD allait me contacter. Alors vous pensez bien que pour ce qui est du "qui" je n'en été pas non plus avisé. Et pour la seconde question : Le SHIELD m'a, en effet, contacté il y' a quelques temps, alors que j'étais à Minneapolis, en se disant intéressé par mes capacités. Le fait qu'ils aient put clairement situer ma position et m’ait déballé au téléphone des détails de ma vie privée ne m'a pas fait douté de l'authenticité de leur demande.
Je vous remercie d'être venu et suis sincèrement désolée de vous faire perdre votre temps. Toutefois votre attitude prouve que tous les agents du SHIELD ne sont pas "des rustres sans éducation"
. "

Sur ces bonnes paroles elle tendit la main par dessus la table, en espérant qu'aucun courant résiduelle ne viendrait électrocuter l'agent si d'ordinaire il l'a saisissait.

_________________
La connaissance c'est le pouvoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au commencement   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Holding out for a hero :: La Terre :: New York :: Starbuck-
Sauter vers: